LE FILM « LA HAINE » ET REEBOK S’ASSOCIENT POUR UNE COLLECTION INÉDITE

Au programme de cette collaboration : réédition et mise aux enchères des paires des protagonistes du long-métrage, et collection de prêt-à-porter en exclusivité chez Courir.

C’est une collaboration parfaite pour tous les collectionneurs qui nous lisent. Pour les 25 ans de La Haine, de Mathieu Kassovitz, Reebok réédite et vend aux enchères les trois paires de chaussures portées 25 ans plus tôt par les personnages du film. Peu après, en octobre, la marque sortira aussi une ligne de prêt-à-porter sur son thème. 

Un partenariat évident

Pour Reebok comme pour Mathieu Kassovitz, l’association était « évidente ». Déjà, parce que les protagonistes portaient des Reebok. Mais pas seulement. Selon le réalisateur, « Reebok a été très tôt une marque phare de la nébuleuse du mouvement hip-hop. Accessibles et minimalistes, les paires Reebok étaient l’alternative aux produits plus chers. […] L’association était évidente et simple en 1995, tout comme elle l’est aujourd’hui, 25 ans plus tard. »

La vente aux enchères 

Les paires rééditées NPC Crest OG, Classic Leather OG et NL Paris, noires et blanches
Les paires rééditées NPC Crest OG, Classic Leather OG et NL Paris – © Reebok

Les paires rééditées NPC Crest OG, Classic Leather OG et NL Paris seront disponibles en 25 exemplaires chacune, numérotées et signées par Mathieu Kassovitz. En prime, sachez que la NL Paris a été entièrement redessinée pour l’occasion, à partir des images du film. 

La mise à prix se fera à 120 euros, sur le portail digital de Drouot. Les enchères commenceront le lundi 21 septembre à 10h38 précise, heure à laquelle s’ouvre la première scène du film. Plus que des enchères, cette vente sera un hommage au long-métrage. Une semaine plus tard, les enchères se finiront par trois coups de marteau, portés à 18h22, 20h17 et 22h08, « toujours comme un clin d’œil au rythme de la narration ».

Et en bonus, pour coller aux valeurs du film, Reebok s’engage à verser intégralement tous les fonds levés à l’association ONE, basée à Chanteloup-les-Vignes, qui a pour but d’aider les jeunes « en agissant sur le volet social, l’éducation et l’insertion professionnelle. »

La collection de prêt-à-porter

Dès octobre 2020, vous pourrez également trouver des vêtements, accessoires et paires de chaussures en collaboration avec La Haine, exclusivement chez CourirAu programme :  des pièces sobres, pour coller avec « l’esthétique en noir et blanc de l’œuvre ». 

Pour cette collaboration aussi, Mathieu Kassovitz a eu son mot à dire : « être pleinement impliqué en participant au design des produits m’a permis de donner un vrai point de vue sur la collection. »

Jusqu’ici, tout va bien. 

Article de Clémence Bouquerod

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW