LE CINEMIX DU 8 JUIN





 


Alors les Paulette, en route pour l’aventure ? Beaucoup de sorties cette semaine avec un même angle : l’action !

On vous parle de pilule magique, de génies malheureux, d’amour mortel, de l’Iran et de ses femmes et pour finir, d’un tribunal du travail… À vous les studios ! 

 
> American Translation
Avec un titre à mi-chemin entre Lost in Translation et American Beauty, American Translation est notre coup de cœur de la semaine. Plusieurs raisons : un duo d’acteurs – Pierre Perrier et Lizzie Brochéré – au top, un scénario foudroyant, une histoire d’amour aussi intense que des pulsions meurtrières, Jean-Marc Barr et Pascal Arnold derrière la caméra… Bref, foncez ! 

> Une séparation
Ours d’or à Berlin cette année, Une Séparation est un film iranien sur le couple, l’amour, la violence. Sous la fausse forme d’un documentaire, le film n’est pas inspiré de faits réels mais joue la carte de l’universalité en posant des questions aux spectateurs, sans donner de réponses. Le cinéma iranien, de plus en plus touchant, signe encore une fois un véritable long-métrage qui mérite son prix… 


Bande-annonce


> The Prodigies
On pourrait s’attendre à un film d’action à l’américaine mais The Prodigies est en fait un film d’animation, de science-fiction sur cinq génies, adolescents, qui transforment leur souffrance en vengeance. Les dessins sont bien faits, le scénario original mais il faut quand même être amateur de ce genre de films pour apprécier le côté très enfantin et bien éloigné du réel…


 Bande-annonce



>Limitless
Bradley Cooper enchaîne les films, après Very Bad Trip 2 toujours à l’affiche, le voici dans un film d’action centré sur une petite pilule qui décuple les capacités mentales, rend encore plus beau et plus intelligent mais à quel prix ? Action, course, stress, réussite, Limitless met à l’honneur un De Niro avec une mèche grisonnante et toute une flopée de jeunes et jolies femmes. Why not. 


 Bande-annonce 
 

> Low Cost
Comédie de Maurice Barthélemy, ex des Robins des bois, Low Cost s’attaque avec légèreté aux défaillances de Ryan Air, sans s’en cacher. Même si on aime Jean-Paul Rouve, même si on adore Gérard Darmon et sa voix suave, même si Judith Godrèche est crédible en hôtesse de l’air, les répliques volent bas et le scénario reste léger… 


 Bande-annonce 


> Prud’hommes
On clôture ce cinémix par un documentaire suisse en immersion totale au tribunal de Lausanne. Avec un réalisme et un naturel percutants, le réalisateur tend à montrer la complexité des relations entre employeurs et employés. Questions d’argent, de respect, d’exploitation, le film est loin d’être un pamphlet mais plutôt un exemple de failles qui existent sur le terrain de l’emploi… Pas mal.  


 Bande-annonce

 




Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *