LE CINEMIX DU 7 SEPTEMBRE


Dans le Cinémix de la rentrée, c’est une transition en douceur que l’on vous propose : une comédie encore un peu estivale, Sexe entre amis, un thriller italien, L’ange du mal, un film typiquement indépendant, Le monde de Barney et un film plus intello, Habemus Papam.

SEXE ENTRE AMIS, de Will Gluck

Dans la famille "on fait deux fois le même film", je voudrais… La guerre des boutons, euh non, pardon, Sexe entre amis,on s’y perd ! Donc oui, on est bien dans le même délire que Ashton Kutcher et Nathalie Portman il y a quelques mois, mais en beaucoup mieux ! Le titre original, Sex with Benefits exprime davantage l’esprit piquant d’un film qui se joue des clichés du genre avec délice. Un exemple : voir le beau gosse, alias Justin Timberlake, se faire charrier parce qu’il fait homo est très drôle !
> Voir la bande annonce 
> Un film, une musique : I’m a slave 4 u de Britney Spears. Parce que je suis d’une génération où Justin Timberlake ne sera jamais totalement dissocié de l’amie Britney ! 

L’ANGE DU MAL, de Michele Placido

Par le réalisateur du très beau Romanzo Criminale, Michele Placido, L’ange du mal revient sur la légende d’un truand au grand cœur : Renato Vallanzasca, l’un des criminels les plus connus d’Italie. Interprété avec un charme fou par Kim Rossi Stuart (à retrouver en interview sur Paulette), ce gangster charismatique vous effrayera-t-il ou vous séduira-t-il ?
> Voir la bande annonce 
> Un film, une musique : The house of rising sun de The Animals. Parce que les portes du pénitencier regorgent d’âmes que l’on ne désire que sauver ! 

HABEMUS PAPAM, de Nanni Moretti

Sélectionné en compétition au dernier Festival de Cannes, le dernier film du grand Nanni Moretti s’interroge sur la crise de la responsabilité : peut-on encore être à la hauteur d’une tâche aussi grande que celle du Pape ? Peut-on encore guider des millions de fidèles à travers les méandres du monde moderne ? Il nous montre en tout cas, un Pape, fraichement élu, en proie à cette angoisse… Questionnements intéressant portés par un Piccoli touché par la grâce et un humour burlesque détonnant !
> Voir la bande annonce 
> Un film, une musique : If you were a Carpenter… de Joan Baez 

LE MONDE DE BARNEY, de Richard J. Lewis 

Après plusieurs mariages foireux, Barney est prêt à tout pour garder sa troisième femme, à sa manière… Plusieurs fois nommé aux Academy Awards (organisation en charge des Oscar) et après un beau petit parcours en festival, Barney’s Version est une bonne variante du ciné indé.
> Voir la bande annonce 
> Un film, une musique : On va s’aimer de Gilbert Montagné 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *