LE CINEMIX DU 2 NOVEMBRE


Cette semaine dans le cinémix, les acteurs livrent tour à tour un combat contre le handicap, la servitude, l’oppression et la routine !

> INTOUCHABLES, d’Eric Toledano et Oliver Nakache
 
Ne touchez pas à ma comédie sociale française, moi j’adore ! Eric Toleado et Olivier Nakache, rappelez vous, c’est aussi Tellement Proches et Nos Jours Heureux, donc laissez-moi vous dire qu’Intouchables, avec un casting aussi affriolant que le couple FrançoisCluzet/Omar Sy, était attendu de pied ferme ! Et c’est réussi, une fois de plus ils nous font autant rire que pleurer avec cette histoire d’amitié improbable entre un riche accidenté et un jeune banlieusard azimuté ! Vraiment intouchables ces réalisateurs !
 
> Pour les Paulette fans d’Earth Wind and Fire !
> LA SOURCE DES FEMMES, de Radu Mihaileanu
 
Sélectionné au dernier Festival de Cannes, le dernier film de Radu Mihaileanu, à qui nous devions le succès du Concert mais surtout le très beau film Va, Vis et Deviens, met en scène notre chouchoute du moment : Leïla Bekhti, entourée des non-moins talentueuses Hafsia Herzi et Sabrina Ouazani. Pour cesser d’être exploitées, ces trois jeunes femmes se mettent en grève de l’amour, au grand dam de leurs hommes vous imaginez bien… Un beau film de solidarité. 
 
> Pour les Paulette fières de l’être !
> FORCES SPÉCIALES, de Stéphane Ribojad
 
Anti-militaristes s’abstenir ! Le premier film de fiction du documentariste Stéphane Ribojad est une véritable ode à l’armée : ces hommes prêts à tout pour accomplir une mission, au sens du sacrifice, à l’humour de warriors, au milieu des explosions, dans un environnement aride… Waaahh, on se croirait dans un vrai film ricain, mais c’est un peu la seule chose de bien !
 
> Pour les Paulette élevées à Saint-Cyr… !
> LES GÉANTS, de Bouli Lanners
 
On retrouve dans le deuxième film de l’acteur belgeBouli Lanners l’univers onirique de son premier,Eldorado. Deux ados sont livrés à eux-mêmes dans une maison de campagne pendant les vacances, jusqu’à ce qu’ils rencontrent un troisième larron et que les aventures commencent. Même si petit, on peut tout voir en géant !
 
> Pour les Paulette poètesses.
 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *