LE CINEMIX DU 13 JUILLET

Cette semaine du côté des salles obscures, on vous emmène visiter un monastère, Isabella Rossellini, vivre aux côtés de Joaquin Phoenix et son penchant pour la drogue, voler grâce à un balai magique et s’ennuyer dans les rues de Madrid. Pas mal non ? 

LE MOINE, de Dominik Moll
 
Diaphana Films
Vincent Cassel en moine à mi-chemin entre Dieu et Satan, des prières, une tension permanente, Le Moine est LE film à voir cette semaine. Malgré une certaine lenteur, on se cale bien fort dans son siège face à un film puissant, deuxième adaptation du roman scandaleux de Matthew G. Lewis. Beau casting puisque l’on retrouve aux côtés de Cassel la jolie Joséphine Japy et surtout, l’excellente Déborah François – l’ado trash du Premier jour du reste de ta vie. Amen.
 
 
3 FOIS 20 ANS, Julie Gavras
 
 
Pour son deuxième film, la fille du célèbre réalisateur Costa-Gavras a choisi la crise de la soixantaine. Un couple, Mary et Adam, se posent des questions sur leur âge et vivent, chacun à leur manière, leur passage dans la catégorie senior. Avec humour et délicatesse, la jeune réalisatrice tourne à Londres avec facilité et professionnalisme. On aime !

Potin : à venir cette semaine, une rencontre avec Julie Gavras pour vous les Paulette, ouvrez bien les yeux !

 
 
I’M STILL HERE : THE LOST YEAR OF JOAQUIN PHOENIX, de Casey Affleck
 
 
Prenez un acteur à succès, Joaquin Phoenix, son beau-frère, Casey Affleck (accessoirement le frère de Ben), un gros buzz, du sexe, de la drogue et du hip-hop… Et vous obtiendrez un mockumentary, c’est à dire une pure fiction où l’acteur de Two Lovers annonce aux médias qu’il arrête le cinéma pour se lancer dans la musique, créant une foule de réactions aux USA. Au final, une grosse blague filmée par Casey Affleck qui passe pour la première fois derrière la caméra. C’est pas mal et le but est clair, dénoncer les dérives des stars hollywoodiennes… Bang Bang !
 
 
HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT PARTIE 2, de David Yates
Warner Bros France
 
Le dernier volet du célèbre sorcier au physique de geek sort sur grand écran cette semaine. C’est une guerre torride entre Harry Potter et le méchant Voldemort, avec magie, sorcellerie et tout le tintouin. Des milliers de fans un peu partout dans le monde, de la fantaisie et de la 3D… Allez, en famille, pourquoi pas !
 
 
 
LA MUJER SIN PIANO, de Javier Rebollo
 
C’est à Madrid que le réalisateur espagnol décide de faire vadrouiller, en pleine nuit, son actrice. Femme au foyer, ennui du quotidien, clichés sur la féminité, le long-métrage met en valeur une certaine folie et évasion, sans trop de mouvements ni d’action. Un sifflement omniprésent, maladie psychique vécue par le personnage – et le réalisateur lui-même, vient désagréablement perturber le plaisir d’être au cinéma…
A éviter pour les oreilles sensibles…
 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *