LE CHINNING, LA TENDANCE DU SELFIE DOUBLE MENTON DÉCOMPLEXÉ QUI CARTONNE

Au lieu de s’afficher sur des selfies ultra-filtrés, Michelle Liu prône le chinning, ou l’art du double menton assumé.

L’avantage du double menton, c’est qu’il parle à tout le monde. On connaît toutes cette vision quasi apocalyptique de notre visage d’en bas lorsque le téléphone s’ouvre en mode selfie, par erreur. On connaît aussi celle, trop fréquente, du moment où l’on tombe malencontreusement sur un écran noir alors que l’on entâme notre 7e épisode de Handmaid’s Tale d’affilée, confortablement installée dans notre lit. 

 

Oh my cod, I’m hooked to this view ????

Une publication partagée par Michelle Liu • Chinchelle (@chinventures) le 6 Nov. 2017 à 6 :53 PST




Plutôt que d’en faire une particularité physique à dissimuler, Michelle Liu, Américaine tout juste diplômée, a décidé de le célébrer haut et fort sur Instagram, sous l’appellation de « chinning ». Le concept est simple et plutôt séduisant (et sûrement déjà pratiqué en privé par nombreuses d’entre nous) : sur son compte chinventures, elle se prend en photo devant des paysages, des monuments et des événements auxquels elle assiste… avec un double menton iconique. 

Et il faut croire que l’initiative a conquis beaucoup d’amateurs du phénomène, puisqu’en 117 publications, Michelle Liu a récolté plus de 67 000 abonnés. Elle nous donnerait même envie de nous y mettre ! A quand une chinventure Paulette ?

 

It may be the Common but it’s swan of a kind ????????‍??

Une publication partagée par Michelle Liu • Chinchelle (@chinventures) le 26 Juil. 2017 à 5 :47 PDT




> Article de Pauline Machado

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.