LE CAFÉ, FINALEMENT BON POUR LA SANTÉ ?

Crédit photo : coffeendesign 

Alors que le café n’a pas très bonne réputation, ces deux études soulignent ses bienfaits lorsqu’il est bu régulièrement.

Deux études ont été menées, en Europe puis aux Etats-Unis, cependant toutes deux restent observationnelles
.
Lors de la première étude européenne, sur une durée de 16 ans, les habitudes de 520 000 personnes de plus de 35 ans ont été analysées. Il a été constaté « qu’une plus grande consommation de café serait liée à un risque moindre de mortalité de toutes causes, plus particulièrement les maladies circulatoires et celles concernant le système digestif » rapporte l’un des auteurs de cette étude européenne. De plus, les antioxydants, présents dans le café, préviendraient du cancer. Une analyse regroupant 14 000 des 520 000 personnes tend à montrer que le foie de celles qui consommaient du café était en meilleur état.

La seconde étude, elle aussi conduite sur 16 années, a été menée aux Etats-Unis, sur un panel de 185 000 individus de 45 à 75 ans. Les experts estiment qu’un lien existerait entre une consommation quotidienne de café et une diminution des risques d’anomalies cardio-vasculaires, respiratoires, rénales ou encore de maladies comme le  cancer ou le diabète. Les chiffres nous le confirment puisque, pendant la durée de l’étude, une personne buvant une tasse de café par jour affichait 12% de chance en moins de contracter ces anomalies qu’une autre qui n’en buvait pas. Ce pourcentage s’élève à 18 lorsqu’il s’agit de 3 tasses par jour.

Cependant, cela ne permet pas de définir le café comme étant le facteur d’une quelconque baisse de mortalité. Or, si le café est consommé avec modération et dans la limite de 3 tasses par jour, des effets bénéfiques seraient notables sur notre corps.

> Article de Camille SERRADA

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW