LE BON LOOK POUR LES FÉRIAS

Illustration, Mathilde Morieux

Cet été, beaucoup d’entre nous assisteront aux traditionnelles férias, ces fêtes locales annuelles qui ont lieu en Espagne
et dans le sud de la France, caractérisées par des corridas, des lâchers de taureaux dans les rues et des bodegas.

Et on le sait, le dresscode de ces fêtes est bien particulier ! Petite leçon de style pour faire la fête en beauté à Dax, Nîmes, Béziers ou à Bayonne !

 

> Un festayre habillé de rouge et de blanc
Le mot festayre désigne les fêtards des ferias. Selon la tradition, le festayre doit être habillé de rouge et de blanc uniquement. Ainsi, il doit absolument avoir un foulard rouge (qu’il noue autour du cou) et une cinta rouge (qu’il accroche à la taille). De blanc, le festayre aura la chemise, le pantalon et les chaussures.
 
Les origines de cette tenue proviennent des Fêtes de Pampelune, durant lesquelles les festayres portaient un foulard rouge en l’honneur du sang versé par Saint Firmin, le saint patron de la ville qui fut égorgé, mais également en référence au sang versé lors des corridas. Quant à la tenue blanche, elle fut celle des bourgeois qui, à l’époque, la mettaient dans le but de se distinguer des paysans, plutôt vêtus de couleur sombre. Enfin, la cinta rouge sert tout simplement à… tenir le pantalon !
 
 
> Un kit de survie indispensable
Qui dit féria dit bien évidemment alcool qui coule à flot et nuits d’ivresse ! Tout le monde boit trop, c’est bien connu. D’ailleurs, il y a un dicton qui circule à ce propos :"Aux férias, celui qui conduit, c’est celui qui dort sur place avec les autres". Alors pour passer une bonne soirée et trouver une solution aux imprévus, on prévoit un tir bouchon – décapsuleur ! Quant au téléphone portable et à la carte bleue, on les met dans un petit sac étanche et anti choc pour éviter tout malheur. Personne n’est à l’abri de finir (à demi-nu ?) dans une fontaine, de tomber d’un lampadaire (ça marche aussi pour les toits des cabines téléphoniques) ou de perdre ses affaires pendant la traditionnelle danse de Paquito el chocolatero !
 
Le bon look

Tee shirt, H&M, 4,95 euros
Béret rouge, La belle échoppe, 25 euros
Espadrilles, Espartine, 25 euros 
Cinta rouge, Arditegia, 5 euros
Combi short, Miss Selfridge, 50 euros
Tire bouchon, Eureka, 14 euros
Foulard rouge, Arditegia, 2,50 euros
Pantalon, Asos, 27,65 euros
Petit sac étanche rouge, La belle échoppe, 26euros

Et pour celles qui voudraient se singulariser sans tomber dans les travers de déguisements  douteux, voici une petite suggestion, le style en plus !
 
Sélection Paulette

Sac à main, Top Shop, 69 euros
Lunettes cœur Paulette
Short cœur, Asos, 27,15 euros 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW