LE BODY POSITIVE S’INVITE DANS LE CLAN HADID


©Debenhams

Joann van den Herik, mannequin plantureuse et cousine des soeurs les plus convoitées des podiums : Bella et Gigi Hadid, n’a rien a envier à sa famille américaine. Elle nous offre une véritable leçon de vie, d’authenticité, d’humilité et d’acceptation de soi et tout cela à à peine 18 ans…

Le monde de la mode n’a plus de secret pour la famille Hadid ! On connaît déjà tous Yolanda ancien mannequin et mère des trois bankable Bella, Gigi et Anwar.


De gauche à droite : Gigi, Anwar, Yolanda et Bella ©Abaca

Mais depuis peu, un autre membre de la famille fait surface dans ce milieu très fermé : Joann van den Herik, néerlandaise de 18 ans, aborant des yeux persans et cheveux blonds cendrés, qui n’est autre que la nièce de Yolanda.
Au delà des milliers de kilomètres qui séparent Joann de ses cousins, une particularité la distingue : sa taille. En effet, la jeune femme affiche des courbes généreuses et aborde un discours qui prône l’acceptation de soi. Sa côte de popularité grimpe en flèche tant dans le mannequinat où elle a récemment signé chez IMM Europe et dans l’agence de mannequin grande taille 12 + UK Model, que sur Instagram.

Elle explique sur ce dernier, avoir appris à s’aimer, à gagner confiance en elle et surtout à accepter son corps.

« Toute ma vie, j’ai été concentré sur mon poids. « Grosse » est si souvent utilisée avec les femmes. J’ai grandi en pensant que « grosse » est la pire chose que quelqu’un pourrait vous dire. Je pensais que « grosse » était une insulte. Mais appeler quelqu’un de gros, en dit plus sur la personne qui l’a dit, que sur vous-même. Vous voyez, J’AI de la graisse, je ne suis pas grosse. La graisse ne me définit pas. »

 

 

All my life I’ve been focused on my weight. « Fat » is used so often with women. I grew up thinking « fat » is the worst thing you could be called by someone. I thought « fat » was an insult. But calling someone fat, says more about the person who said it, than about yourself. You see, I HAVE fat, I’m not fat. Fat does not define me. I know what I eat, how much I exercise. I know that I’m a lot more than just my appearances. Sometimes I take flattering photos with make-up on (on the left) and sometimes I’m just not feeling posing and HATE make-up (on the right). Both is okay. Both bodies are OKAY. Most people would say picture two is an unflattering photo. But I love it. I love that you can see my imperfections, my fatrolls, my imperfect skin, my cellulite. Those are all my insecurities in one single picture. This is a big step for me because I’m still insecure and not 100% confident, but I want to show you guys that even people with many followers aren’t perfect. I used to HATE every inch of my body. That mindset not only made me grumpy towards myself, but towards every one around me. It made me envious towards other women. I’m happy I realised that my body is great and that « perfect » doesn’t exist. With this picture, I wanted to show every boy and girl out there, that YOUR BODY IS BEAUTIFUL. Your body is gorgeous, your body is unique, your body is yours. You can have fatrolls. You can have pimples. You can have stretchmarks. You can have everything you want. You can be whatever you want. Our stories and experiences make us who we are and that’s the most amazing thing. Take that with you and embrace your body, embrace those curves! Make your insecurities your own, turn them into something positive, make them YOU! Don’t hate your body until you lose weight or get the perfect body at the gym, do it the whole way, do it NOW! Loving yourself is greatest achievement of all ?? #LoveYourself #LoveYourBody #BodyPositive

Une publication partagée par Joann (@joannvdherik) le 31 Janv. 2018 à 11 :10 PST

 

« (…)  La plupart des gens diraient que la photo 2 est une photo peu flatteuse. Mais j’aime ça. J’aime que tu puisses voir mes imperfections, mes bourrelets, ma peau imparfaite, ma cellulite. Ce sont toutes mes imperfections dans une seule photo. C’est un grand pas pour moi parce que je ne suis pas sûre de moi et que je ne suis pas sûre à 100%, mais je veux vous montrer que même les personnes qui ont de nombreux followers ne sont pas parfaites. J’avais l’habitude de détester chaque centimètre de mon corps. Cet état d’esprit m’a rendu non seulement grincheuse envers moi-même, mais envers chacun autour de moi. Cela me rendait envieuse des autres femmes. Je suis contente d’avoir réalisé que mon corps est génial et que « parfait » n’existe pas. Avec cette photo, je voulais montrer à tous les garçons et à toutes les filles que VOTRE CORPS EST BEAU. Votre corps est magnifique, votre corps est unique, votre corps est à vous. Vous pouvez avoir des bourrelets. Vous pouvez avoir des boutons. Vous pouvez avoir des vergetures. Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez. Vous pouvez être ce que vous voulez. Nos histoires et nos expériences font de nous ce que nous sommes et c’est la chose la plus incroyable. Prenez cela avec vous et embrasser votre corps, embrasser ces courbes!  Faites de vos imperfections ce que vous êtes, transformez-les en quelque chose de positif, qu’elles soient VOUS! Ne détestez pas votre corps jusqu’à ce que vous perdiez du poids ou que vous obteniez le corps parfait à la salle de sport, faites-le tout le chemin, faites-le MAINTENANT! S’aimer soi-même est le plus grand accomplissement de tous »


Des discours ultras positifs que l’on adore chez Paulette et ses followers aussi puisqu’elle en recense désormais plus de 64 000. Chaque jour, elle poste une photo en sous vêtements, ou sans maquillage. Et devient une véritable ambassadrice du ‘Body positive’ elle se livre sans filtre, montre qu’il est important de s’aimer, de rire de soi, de se décomplexer pour apprendre à se regarder sans se juger.  Partager ce que vivent et ressentent des millions de femmes, chaque jour, confrontées aux diktats de la mode. Une bienveillance d’autant plus admirable à son âge. On comprend pourquoi les médias commencent déjà à comparer la plantureuse jeune femme à Ashley Graham, véritable icône du mouvement.
Son ascension est telle que la chaîne de magasins Dedenhams l’a choisi pour représenter la collection de lingerie printemps-été 2018 « Gorgeous DD+ »


©Debenhams

©Debenhams

Ses 1m80 et sa taille 42 n’ont rien a envier à ses cousines stars des podiums! En tout cas nous et nos poignets d’amour, on lui souhaite toute la success story qu’elle mérite ! 


Capture d’écran Instagram ©Joannvdherik


Capture d’écran Instagram ©Joannvdherik


Margaux SAILLY 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.