L’AMORE, À LA MODE : 5 DESIGNER-EUSES QUI PRÔNENT L’AMOUR DE SOI !

Alors que le printemps pointe timidement le bout de son nez, et que nous sommes officiellement passé·es à l’heure d’été, revenons sur les collections automne-hiver 2022-2023, présentées dans un Paris (presque) libéré du masque et des restrictions sanitaires. N’en déplaise à la poignée de marques optant désormais pour le "see now, buy now", la dernière édition féminine de la Fashion Week de Paris laisse présager une saison hivernale de toute beauté. Un seul mot d’ordre, le selflove !

Était-ce un roc ?! Un pic ?! Un cap ?! Une péninsule ?! Non. Juste le joli ventre de Rihanna, à peine voilé par une petite robe noire transparente de tulle et de résille, au premier rang du défilé Dior. Clairement fâchée avec le concept de ligne de maternité, Bad Gal Riri a pris le parti de célébrer sa grossesse et, par extension, le miracle de la vie qu’elle porte en elle. Miracle pour lequel les femmes devraient être glorifiées et point éclipsées. « No shit! »

On s’aime comme on est et on ne se cache pas pour briller ! Tel pourrait être le mantra des 5 marques coups de cœur de la rédaction, dont les valeurs intrinsèques s’expriment à travers des collections personnelles, authentiques et inclusives, tout en témoignant d’un point de vue et d’une maturité bien trempés !

 

Coup de cœur Paulette

LUDOVIC DE SAINT SERNIN

N’ajustez pas vos mirettes ou la résolution de votre fenêtre pour celleux qui ont admiré le show sur YouTube, LdSS — le designer — a bien foulé le catwalk lors du défilé automne-hiver 2022-2023 « All The Rumors Are True » de LdSS — la marque — en délicieux sandwich entre les sœurs Gigi et Bella Hadid, ayant respectivement ouvert et clôturé une présentation haute en couleurs chaudes et en paillettes Y2K. Après tout, on n’est jamais mieux incarné que par soi-même. Le trentenaire au physique gracile aurait eu tort de s’en priver !

Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin
Défilé LdSS AH 2022 "All The Rumors Are True" par Ludovic de Saint Sernin © Ludovic de Saint Sernin

Être sa propre muse, un parti pris qui inscrit Ludovic de Saint Sernin dans la droite lignée de créateur·rices de génie, comme Yves Saint Laurent pour qui l’affirmation de soi, parfois dans le plus simple appareil, relevait non pas de la mégalomanie débridée, mais de la transgression bien réfléchie face aux carcans obsolètes d’une société encore trop puritaine et cloisonnée. Chez LdSS, c’est glitter, paillettes et peaux apparentes pour tout le monde ! Les hauts triangle en cristaux Swarovski rivalisent de sensualité avec les pantalons taille basse monogrammés LdSS, pièces que les générations nostalgiques (Y) et adulatrices (Z) ne manqueront pas de s’arracher. « Hit Me Baby On More Time » avec une cascade de looks cozy aux teintes réconfortantes, dont un manteau long ceinturé couleur crème ou l’ensemble chemise pantalon goût chocolat, porté par le désormais mannequin, Ludovic de Saint Sernin.

Coup de cœur Paulette

ESTER MANAS

La griffe adepte des slogans qu’on aimerait voir affichés dans toutes les rues de Paris (et d’ailleurs) — « One Size Fits All », « Make Fashion Big Again » — célèbre l’inclusivité des corps, la sensualité des courbes, la diversité de la beauté, sans oublier la technicité de pièces froncées, qui, sans en avoir l’air, renferment des trésors d’ingéniosité et accompagnent les femmes peu importe les fluctuations de leur morphologie. Brilliant !

Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas
Défilé Ester Manas AH 2022 "Come As You Are" par Ester Manas et Balthazar Delepierre © Ester Manas

C’est dans l’écrin sobre et minimaliste d’un ancien entrepôt parisien que le label franco-belge fondé en 2017 par le duo Ester Manas et Balthazar Delepierre a fait défiler sa collection automne-hiver 2022-2023 intitulée « Come As You Are ». Résultat, une ribambelle de modèles à la démarche assurée et au port altier, toutes sublimées par des robes froncées et asymétriques aux couleurs vives, des jupes à volants fendues jusqu’aux hanches, des ensembles en maille lacées avec précision et sensualité, des tops en tulle à la transparence romantique ou des jupes extensibles au mouvement intuitif. Sans oublier de faire la part belle aux accessoires innovants, dont les boucles d’oreilles épineuses réalisées en impression 3D et les sacs rose bonbon reprenant le logo de la marque. Modernes, audacieuses et désirables, les collections Ester Manas n’en ont pas fini d’habiller les femmes libres, sensuelles, pétillantes et assumées, toujours dans un esprit d’inclusive sororité.

Coup de cœur Paulette

VICTORIA/TOMAS

Amour et complémentarité, tel est le moteur grâce auquel le couple de designers, à la vie comme à la scène, mène sa barque depuis la création de son label éponyme Victoria/Tomas en 2012. Saison après saison, Victoria Feldman et Tomas Berzins déconstruisent, réinventent et  proposent des collections au point de vue toujours plus affirmé. Le temps et le succès ayant fait leur œuvre, l’anticipation ne pouvait qu’être palpable dans la cour de la fraîchement rénovée poste du Louvre, au 2ème jour de la Fashion Week féminine automne-hiver 2022-2023.
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Défilé Victoria Tomas AH 2022 par Victoria Feldman et Tomas Berzins © Victoria Tomas
Dès les premières notes de musique et les foulées du premier mannequin, qui n’était autre que la chanteuse et comédienne française Louane, le ton est donné : amour, famille et inclusivité. Sentiment confirmé par le joyeux trio mère et filles, ainsi que les divers modèles de tout âge choisi·es par Victoria/Tomas pour incarner une collection aux multiples facettes. Pour la saison automne-hiver 2022-2023, le mouvement cadencé des franges colorées, devenues la signature de la marque, est bien entendu au rendez-vous. Mais pas seulement. Coup de cœur pour les longs manteaux, parfois plissés, parfois écossais, mais toujours réversibles et en matières contrastées. Sans oublier l’imprimé animalier — zèbre ou léopard, à vous de juger — qui pare des silhouettes enveloppantes, mais aussi plus structurées et à l’esprit rock’n’roll. Un mélange des genres, des textures, des matières et des couleurs plébiscité par un public d’initié·es et de curieux·ses, amoureux·ses de la marque.

Coup de cœur Paulette

HELIOT EMIL

Début mars, les frères danois Julius et Victor Juul, à la tête du jeune label Heliot Emil, enflammaient les réseaux, et plus particulièrement notre feed Instagram, en teasant une paire de bottes noires — premier accessoire issu de la collection automne-hiver 2022-2023 à venir. Entièrement imprimées en 3D et réalisées par l’équipe créative du laboratoire expérimental SCRY, ces chaussures nous ont propulsé·es dans un futur où l’objectif zéro déchet dans tout le processus de fabrication et de construction d’accessoires de mode serait atteignable. Les pièces minimalistes et hyper structurées qui ont suivi avaient également un goût de récit d’anticipation.

Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Défilé Heliot Emil AH 2022 par Julius et Victor Juul © Heliot Emil
Baptisée « Solitary Uniform », la collection Heliot Emil automne-hiver 2022-2023 fusionne savamment l’élégance du tailoring, l’esprit utilitaire du workwear, les détails fonctionnels du techwear et la fluidité organique d’un vestiaire futuriste dans lequel on assume pleinement son amour pour la mode et pour les pièces fortes en caractère. Ici, les silhouettes sont augmentées grâce à des doudounes surgonflées par le dédoublement des manches et la superposition de couches modulables à l’aide de zips. Ou à l’inverse, les corps sont révélés par les tours de lanières en matière moulante, par les effets de transparence de tissus seconde peau, ou encore par la sensualité froide de la maille de métal ajourée avec une précision chirurgicale. La fratrie créative qui n’a laissé personne indifférent à la fin du défilé peut être fière d’elle, ainsi que du cap que maintient un label dont l’ascension fulgurante ne fait que commencer.

Coup de cœur Paulette

GERMANIER

Comment conclure ce billet coup de cœur sur la jeune création qui affirme son esthétique et son point de vue avec authenticité et aplomb, sans mentionner le talentueux designer Kevin Germanier ? Après plusieurs présentations, la marque glamour écoresponsable a su clôturer une Fashion Week riche en émotions avec un défilé plein de panache et sans concessions.

Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier
Défilé Germanier AH 2022 par Kévin Germanier © Germanier

Résultat, une collection automne-hiver 2022-2023 qui sonne comme une introduction à la marque pour celleux qui ne la connaissaient pas déjà, mais aussi comme une célébration de tout le savoir-faire perfectionné au fil des années, depuis 2018. Les perles restent abondantes, mais sur des silhouettes moins structurées et plus organiques ; les plumes colorées et vaporeuses accentuent des pièces classiques revisitées ; les strass et les paillettes dynamisent une mode dite durable encore trop cantonnée aux expérimentations artisanales minimalistes. Un penchant pour l’exubérance, l’excès, oserons-nous dire, le « drama » pleinement assumé et qui distingue le designer suisse de ses contemporain·es. De quoi nous tenir en haleine jusqu’à la saison prochaine.

Pour encore plus de coups de cœur mode, rendez-vous sur le site Paulette !

 

Vous pourriez aimer...