LA SAMARITAINE : L’ENDROIT OÙ IL FAUT ÊTRE

Marre de traîner chez vous ? On vous emmène à la Samaritaine qui célèbre ses deux amours : la mode et Paris.

La Samaritaine, grand magasin multimarque fondé en 1870 par Ernest et Marie-Louise Cognac-Jaÿ, est devenue LA destination parisienne. Après sa réouverture en 2021, la structure ne cesse de nous époustoufler. La Samaritaine se transforme en atelier mode, accueillant expositions, mini films, pop-ups, ateliers de création… Qui enrichissent notre culture mode.

Affiche Samaritaine, mannequin de dos avec une robe blanche qui fait des essayages
Affiche Samaritaine Atelier Mode -© Samaritaine

Et action !

La Samaritaine ouvre ses portes et dévoile les coulisses de la mode par la réalisation d’un mini film à l’esprit léger, décalé et humoristique. On retrouve les étapes de confection d’une collection, débutant par le bureau du créateur (ne dérangeons pas : les idées fusent), suivi par les ateliers où les vêtements sont confectionnés (piquez, crantez, pincez, filez, surfilez… attention à vos mains), les essayages (retenez votre souffle, c’est le moment décisif), puis la réalisation du shooting où « allure » s’impose.

"La Mode est un jeu"

Image d'illustration, exposition d'Erwin Blumenfeld à la Samaritaine accrochée en suspension
Image d'illustration, exposition d'Erwin Bluemenfeld -© Samaritaine

Envie d’un parcours sensoriel où se côtoient icônes et inédits ? Bienvenue au coeur de l’exposition La Mode est un jeu de l’artiste visionnaire Erwin Blumenfeld, présentée à la Samaritaine jusqu’au 12 Mai 2022. La géométrie, le camouflage, le jeu d’accessoires et de graphiques amenant le modèle à déstructurer ses poses, est un travail signé Blumenfeld. L’exposition transporte les visiteur·ses dans un espace singulier de perceptions diverses. Les effets de profondeur, d’illusions d’optique que l’on contemple par différents points de vue, font de cet espace un lieu de célébration des sens. Foncez vivre cette expérience hypnotique.

Après "Emily in Paris", voici Frankie in Paris

Image d'illustration, pop-up store the Frankie Shop, canapé avec table
Image d'illustration Pop-up The Frankie Shop

S’étant installé le 26 février et restant jusqu’en février 2023, on retrouve au rez-de-chaussée du bâtiment Rivoli le pop-up store The Frankie Shop. Vous rêvez d’un espace shopping et immersion de 100 m2 ? The Frankie Shop l’a fait ! Le label offre des pièces mode issues d’un vestiaire unisexe aux différentes déclinaisons, appelées « Frankie for all. » À l’occasion, la marque présente une collection capsule de 18 créations réalisées en exclusivité pour la Samaritaine. À noter que la marque a accueilli dès le 4 mars une boîte immersive où une série de photos et vidéos de Naples transportent le visiteur dans la ville italienne, faisant écho au film de Massimiliano Bomba, réalisateur de la nouvelle campagne The Frankie Shop. Be careful ! Cette boîte immersive nous quittera le 18 mars 2022.

Image collection capsule The Frankie Shop, chemise rose
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, blazer beige/marron
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, ensemble de costume
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, chemise et blazer teinte jaune
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, chemise verte
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, blazer violet
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, chemise beige, pantalon orange
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, trench coat beige
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop
Image collection capsule The Frankie Shop, ensemble costume jaune
Image collection capsule The Frankie Shop -© The Frankie Shop

On s'adresse aux lecteur·rices...

Image d'illustration, pop-up store Assouline, mobilier teinte rouge
Image d'illustration pop-up Assouline -© Samaritaine

Assouline, répertoriée comme étant la première marque de luxe culturelle, s’impose au rez-de-chaussée du magasin Pont-Neuf jusqu’au 8 mai 2022. Au coeur d’un espace librairie de 100 m2, on a l’occasion de feuilleter les plus beaux livres de la maison, et de plonger dans l’univers mode grâce à une sélection spéciale où on identifie les ouvrages Louis Vuitton Manufactures, Dior by John Galliano, Brioni : Tailoring Legends, Jaipur Splendor… Ici, on propose un espace dédié à l’artisanat et aux secrets de confection des livres… Vous saurez tenir votre langue ?

Devenez les futur·es acteur·rices de la mode

Patou X ESMOD, atelier création de silhouettes, table où se déroule l'activité
Image d'illustration, atelier PATOU X ESMOD -© Samaritaine
Image d'illustration, atelier PATOU X ESMOD, table interactive faisant découvrir les différentes étapes de réalisation
Image d'illustration, atelier PATOU X ESMOD -© Samaritaine
Image d'illustration, atelier PATOU X ESMOD, focus sur une tablette digitale où on réalise les silhouettes, avec femme
Image d'illustration, atelier PATOU X ESMOD -© Samaritaine

Avec Patou (marque de PAP féminin) et ESMOD, découvrez et créez votre propre silhouette de mode grâce aux différentes tables interactives. Ici, on évoque les dessous de la création qui passent par l’inspiration de base, le moodboard, le patron, les tissus, les silhouettes dessinées et le look finalisé. Quel est le processus ? On dessine la silhouette sur l’application l’Atelier à Croquis, un écran digital intégré à la table qui invite à créer ses propres croquis à partager sans modération ! Levez la tête et vous verrez ceux des étudiant·es d’ESMOD. Alors, curieux·ses ? Ça se passe au 1er étage du bâtiment Pont-Neuf, on vous attend.

De plus, l’Atelier est en étroite collaboration avec Nona Source, première start-up dédiée à la « réutilisation créative », qui débarque au 3ème étage du bâtiment Pont-Neuf. Cette démarche donne libre court à l’imagination des créateur·rices et permet aux étudiant·es en modélisme d’ESMOD de venir sculpter les tissus sur les mannequins.

Image d'illustration atelier Nona Source, femme travaillant sur un mannequin pour élaborer son vêtement
Image d'illustration Atelier Nona Source -© Samaritaine
Image d'illustration, vitrine de la Samaritaine
Image d'illustration, vitrine de la Samaritaine -© Samaritaine

Bien sûr, on ne vous révèle pas tout. Entre expérience beauté accompagnée de make-up artists, shooting photos pour réaliser une cover de magazine, et l’histoire de mode(s) qu’on retrouve en vitrines : on dit merci à la Samaritaine. Alors, qu’allez-vous faire de votre week-end ?

 

Un article de Joséphine Papazian

Vous pourriez aimer...