LA PARENTALITÉ DÉCOMPLEXÉE AVEC EVIAN

En collaboration avec le sociologue Ronan Chastellier et Opinion Way, Evian entreprend une étude décryptée sur ce que signifie être parent aujourd’hui.

Image d'illustration Evian, bébé sur fond rose avec une bouteille d'eau Evian
© Evian

Evian représente LA marque emblématique des parents et des enfants. En cette journée internationale de l’eau, l’enseigne partage cette étude qui a été réalisée du 23 février au 3 mars 2022, sur un échantillon de 1084 Français.es âgé.es de 18 à 50 ans. Le but ? Identifier les besoins la jeune génération qui cherche à se libérer des codes et à redéfinir ce qu’est être parent aujourd’hui.   Baptisée « parennials » un mélange de « parentalité » et « millennials », cette jeunesse revendique une soif de liberté et d’authenticité pointant vers un nouveau mode de vie, une nouvelle éducation, qui s’affranchit des conventions. En résumé, les parennials souhaitent instaurer leur propre modèle à partir de leurs propres codes. Evian et Ronan Chastellier sont partis à leur rencontre… 

Être parent aujourd’hui en quelques chiffres

L’étude brise pas mal de préjugés… Les données révèlent que 45 % des 18-24 ans estiment que le désir d’enfant survient de plus en plus tôt. Quant aux 18-34 ans, 51 % pensent que les nouveaux parents ne considèrent plus le fait d’être parent comme une contrainte. Ainsi, 76 % des sondé.es jugent que les jeunes parents développent une relation quasi amicale plutôt qu’autoritaire avec leurs enfants. Evian s’est donc questionné sur cet état d’esprit et plusieurs raisons sont invoquées. En effet, 63 % des nouvelles générations considèrent que la parentalité doit être vécue jeune, et qu’il s’agit d’une expérience à partager dans la complicité. 59 % pensent qu’elles sont plus souples sur les conditions matérielles pour avoir un bébé et 58 % jugent être moins angoissées à l’idée d’avoir un bébé et se sentent libérées de l’inquiétude d’assurer ce rôle familial.

Être parennials c’est être "lifestyle"

Contrairement aux précédentes générations, les parennials ne considèrent plus le fait d’être parent comme une contrainte et continuent de prendre du temps pour eux une fois qu’ils ont des enfants. L’arrivée de la Covid-19 a favorisé le télétravail, ce qui rejoint le fait que 70 % des parents ne sacrifient ou ne mettent pas de côté leur carrière. En résumé : la vie ne s’arrête pas avec l’arrivée d’un enfant ! Au contraire, on fait généralement plus de choses avec un enfant. Cette parentalité  « lifestyle » se caractérise par une vie intense et qualitative, mettant en avant une génération qui cherche à faire mieux, en prônant une forme d’hédonisme. 

Vive la parentalité décomplexée

Image d'illustration Evian, femme et son enfant dans les bras avec bouteilles d'eaux Evian
© Evian

Ici, les parennials s’affranchissent des contraintes, ce qui fait référence à l’éducation. Les nouveaux parents imposent moins d’interdits à leurs enfants, les anciennes générations pensent que les nouveaux parents n’écoutent pas leurs propres parents en termes d’éducation et que 63 % ne suivent pas de règles préétablies. De plus, 56 % des nouveaux parents estiment qu’ils se mettent moins la pression. Ici, on relativise toute négativité, on mise sur une parentalité intuitive. On dit stop à cette notion de « fais pas si fais pas ça »… petit clin d’oeil à la chanson de Jacques Dutronc. 

La différence entre parents d’hier et parents d'aujourd’hui

Aujourd’hui, les jeunes générations s’autorisent davantage de liberté pour élever leurs enfants, se référant moins aux valeurs d’autorité et de discipline. À noter que les jeunes parents sont moins sensibles aux jugements extérieurs. Ils favorisent une approche plus décomplexée sur les devoirs et intègrent la créativité au coeur de leur dispositif, ce qui permet de lutter contre les stéréotypes parentaux. 

Relation amicale entre parents et enfants

Image d'illustration Evian avec famille : deux parents et deux enfants qui rigolent ensemble
© Evian

Ce que met en avant cette étude c’est la parentalié en miroir. Les parents apprennent de leurs enfants, il s’agit d’une dynamique éducative inversée où complicité et partage priment. Cette relation favorise particulièrement l’émancipation de l’enfant. 

On dit merci Evian, Ronan Chastellier et Opinion Way de nous avoir présenté ce parent nouveau qui est arrivé. Envie d’en savoir plus et de vivre une expérience immersive avec Evian ? Rendez-vous le mercredi 6 avril pour un événement live 100 % digital et participatif. Au programme : master classes online avec des ateliers autour de la santé holistique, du recyclage et du yoga ainsi qu’un plateau de radio libre sur les thématiques liées aux nouvelles formes de parentalités. Pour participer, direction le compte Instagram Evian Bébé et le compte Youtube de Bliss Stories. Et comme dit Ronan Chastellier,  « longue vie aux parennials ». 

Vous pourriez aimer...