LA MAUVAISE RENCONTRE

Un beau jour, ce type entre dans ta vie. Sans prévenir. La rencontre est inattendue. Pour être franche, je ne l’avais même pas remarqué et il s’est permis de m’aborder avec une confiance surprenante. Je comprends tout de suite que je lui plais, je le laisse me draguer et je sympathise sagement.

Il est sympa finalement. On a des points communs, on écoute les mêmes groupes, fréquente les mêmes bars, connait les mêmes personnes.  Je le recroise quelques fois, par hasard. Il m’offre un verre, me présente à ses amis.  J’en fais autant et mes amies sont surprises de rencontrer ce mec carrément sympa dont je ne leur avais jamais parlé.
 
"Quoi ? Pourquoi je vous parlerais de lui, je l’ai rencontré comme ça. Il est sympa c’est tout."
Bon d’accord, visiblement j’ai l’air de lui plaire vraiment et à ma grande surprise, il me plait aussi. Il me propose de venir boire un verre juste avec lui, j’accepte et mes amies sont ravies pour moi. Une petite voix dans ma tête me rappelle : "C’est dingue non? Vous vous rencontrez par hasard, tu lui plais, il te plait…" Stop stop ! Laissez-moi apprécier ce moment. Non, vraiment laissez-moi passer du temps avec lui, à apprendre à le connaitre.
 
Tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et un jour, toujours sans prévenir, ce monde s’écroule. Tu sais, le monde dans lequel tu le voyais frôler la perfection tant il était adorable. Tu penses d’abord à une plaisanterie "Non ce n’est pas possible, ce tocard en face de moi c’est son frère jumeau dont il ne m’avait jamais parlé". En tout cas, il s’est passé quelque chose ! Et ce quelque chose nous l’appellerons "déclic".
 
Il boit une bière de merde ou je rêve ? Non, il ne buvait pas ça la première fois que je l’ai vu. Ah mais c’est quoi cette chemise à carreaux ? Il était bien habillé la dernière fois, je ne l’aurais pas revu sinon. Attends… je rêve ou il a le bide qui va avec la bière ?  Mais de quoi il parle ? Il est insupportable et névrosé en plus ! Mon dieu, Monsieur a tout vu et a tout fait. Bonjour le narcissique. Il a fait un truc dans ses cheveux là, elles sont passées où ses jolies boucles brunes ? Il a tenté la barbe mais on dirait un clochard. Puis c’est des tongs que je vois à ses pieds ? Stop. Pitié stop.
 
Quelqu’un aurait-il vu passer ma dignité ?
 
Finalement, quand j’y repense, c’est vrai que y’avait des signes qui ne trompaient pas. Des signes annonciateurs du désastre. J’aurais dû me douter que ce type n’était pas un gentleman quand j’ai su que sa chienne s’appelait "Quéquette" ou qu’il m’avait repris la rose qu’il venait de m’offrir juste parce que je n’avais pas voulu manger avec lui… Putain mais pourquoi je ne me suis pas aperçue plus tôt que cette histoire n’était pas nette ? Puis ses amis, un type qui parlait tout le temps, insupportable. Un autre qui avait perdu tous ses cheveux simplement parce qu’il passait un concours. Un autre qui voulait coucher avec ma cousine à peine rencontrée. Mais c’est quoi mon problème ? On m’aurait mis un panneau clignotant avec des flèches tout autour de lui avec écrit en lettres capitales "LOSER", l’aurais-je remarqué ?
 
J’avais lu une fois une citation qui disait : "Il y a des mauvaises rencontres, c’est tout". À moi aussi, ça m’est arrivé. À toi aussi. Comment veux-tu distinguer le faux du vrai, quand on crève de solitude ? On rencontre un type, on essaie de le rendre intéressant, on l’invente complètement, on l’habille de qualités des pieds à la tête, on ferme les yeux pour mieux le voir.
 
Ça doit être ça, ouais. Je devais me sentir seule. Je l’ai totalement imaginé le type. Faut que j’arrête de regarder PS I Love You ou 500 Jours Ensemble, je crois que ça me monte à la tête.
 
J’ai supprimé son numéro. Mais parfois, je me dis qu’on rigolait bien ensemble… Et il avait quand même un beau sourire, ce fils de pute. Je ne vais pas tenter le diable et je préfère laisser sa place libre dans mon répertoire pour un homme digne de ce nom. Enfin pour un type un peu moins connard quoi !
 
Finalement, je l’ai apprécié pour ce qu’il n’était pas, mais je l’ai quitté pour ce qu’il était.
 
>Retrouvez Céline et Sophie sur leur blog > kitschlover.wordpress.com
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *