LA FILLE DE LA COUV’

"Punk ‘Til you Puke! Issue" in FILE Megazine. Vol. 3, no 4, Fall 1977 / Courtesy Galerie Frédéric Giroux

Paulette a fait un petit tour mercredi soir au vernissage de l’expo Cover Girl aux Galeries Lafayette, qui jette un regard décalé sur la Cover Girl habituelle des magazines féminins.

Au premier étage des Galeries Lafayette, non loin des corners des créateurs en vue, se cache (suivez bien les flèches discrètement affichées) une vraie galerie d’art contemporain, oui oui, où l’on sert du champ’ les soirs de vernissage avec des gens bien habillés tout ça tout ça, et où l’on connaît à peu près tout le monde du genre "bisous ça va, comment tu t’appelles déjà ah oui ton visage me disait quelque chose". Bref.

Et en ce moment, le commissaire Jonathan Chauveau propose Cover Girl, une expo qui retrace cinquante ans d’interprétations de l’image de la "belle femme". Parmi les oeuvres exposées, on retiendra les treize (géniales) photographies noir et blanc d’un Michel Journiac travesti, tirées de sa performance-photographiée "24h de la vie d’une femme ordinaire", documentant les obligations sociales auxquelles une femme devait se conformer dans les années 70 (du raccord maquillage au dîner qu’elle doit préparer pour son mari. Super !). 

Alex Katz propose une huile sur toile joliment maladroite (Walking, 2010) d’une jeune fille qui "pose", comme prise sur le vif avec cette décontraction forcée propre aux photographies de mode. Le collectif General Idea expose six exemplaires originaux réalisés entre 1975 et 1982 de leur magazine maison FILE, sorte de collage à la fois sérieux et déjanté entre interviews pointues et reproduction des oeuvres du collectif.

De son côté, Rebecca Bournigault a réalisé une aquarelle originale en s’inpirant du thème de l’exposition, reproduisant une couverture du magazine Elle. Enfin, les Galeries exposent une dizaine de catalogues de vente Galeries Lafayette représentatifs des révolutions esthétiques de la cover-girl de la Belle Epoque, jusqu’à la fin des années 60.

 
En cette semaine de haute-couture, un petit bain d’art, même s’il n’est pas absolument bouleversant, permet de mettre les choses en perspective. Strike the pose!
 
COVER GIRL
Galerie des Galeries

27 janvier – 19 mars 2011  

Galeriedesgaleries.com                                               


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *