LA FEMME EST UN HOMME COMME UN AUTRE

 

Et si, malgré tous les préceptes éducatifs qui veulent que la femme fasse la cuisine et l’homme la mécanique, la femme était aussi, mais peut être surtout, un homme comme les autres ?

Loin d’un féminisme extrémiste qui en fait aboyer certaines un peu trop fort, cette phrase tragi-comique touche d’abord à une égalité des sexes désirée, attendue, légiférée mais sociologiquement oubliée. Depuis que la pomme a été croquée et que le serpent a sonné le glas de l’Eden, la femme porte sur ses épaules le poids de la faute judéo chrétienne originelle.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que la faute pèse lourd… du coup la femme a des épaules de camionneur et peut tout supporter : de la discrimination grammaticale, qui veut que le masculin l’emporte sur le féminin à la discrimination de style, qui veut que la fille s’habille en rose et le garçon s’habille en bleu. 

Cher Georges, Paulette n’est pas ton inférieure, ni ta supérieure (quoique…) mais ton égale et joue sur le même terrain que toi dans bien des domaines.
Paulette a aussi des pulsions, des hormones et une partie de son cerveau de nature reptilienne qui lui fait penser au moins cinq fois par jour à sa libido. Paulette aime également le plaisir et le sexe surtout quand elle voit le nouveau stagiaire de l’étage.
Paulette adore le foot, le rugby et le patinage artistique sans oublier le curling et la danse classique.
Paulette peut te parler du coup du sombrero comme elle pourrait te faire l’apologie d’un triple loop piqué sauté renversé. Paulette, une bière dans une main, c’est un peu un Jean Mimi Larqué qui commente autant les gestes techniques que les nouvelles tenues de l’équipe de France.
Paulette sait allier la force mentale et physique. Va trouver, cher Georges, quelqu’un qui peut monter un meuble suédois livré avec une notice en portugais en à peine 20 minutes. Paulette peut aussi faire les bons choix culturels et n’aime pas seulement les comédies romantiques et les romans de Marc Levy. La mécanique quantique, Paulette elle gère grave car Georges est souvent trop occupé avec la zappette plutôt que de construire le dernier projet de physique du petit dernier.
Paulette a peur des araignées, c’est vrai, mais savais-tu que c’était Paulette qui avait inventé la bombe anti-araignées ?
Paulette au volant se transforme en un monstre de testostérone qui invente des insultes que tu aurais honte de prononcer. Paulette est une brute épaisse qui saute en parachute et qui pilote des avions tout en parlant philo, politique et fashion week.
Enfin, Paulette est surtout une grande comique qui instrumentalise souvent sa blonde attitude avec génie pour te faire croire que toi, cher Georges, tu es au-dessus du lot.
Ah, parité mon amour… Et si au final homme ou femme, femme ou homme, il y avait avant tout des individus ? Depuis quand les rêves sont condamnables ? 
Ps : Georges si tu avais su qu’au final, la femme était un homme comme les autres, lui aurais-tu proposé de couper la pomme en deux avant de la croquer ?
Retrouvez Sylvie sur www.justsylvii.com
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *