LA DEBANDE : LE COLLECTIF QUI MONTE

Ils sont six producteurs, auteurs et comédiens. Guillaume, Inan, Jérôme, William, Gaspard et Florian viennent de lancer leur chaîne YouTube, La Débande. Interview en bande.

 
Paulette : Comment vous vous êtes rencontrés tous les six ?
Guillaume (auteur et comédien) : Sur l’élection de Mister France 2012 : on représentait chacun une région.
Florian (auteur et comédien) : Sauf Inan, qui est un peu moche…
Inan (auteur et comédien) : J’étais à la régie.
Gaspard (auteur et comédien) : Moi j’ai terminé 2ème dauphin quand même ! (Il concourait pour la Guyane, NDLR.)
 
Quelle est l’idée à l’origine de ces vidéos ?
Jérôme (producteur) : On voulait mener un projet artistique juste entre potes, juste entre nous. Sans interférences. Pour voir comment on se débrouillait. Pour se marrer.
Guillaume : Inan a alors proposé une pyramide humaine…
Inan : Oui. Mais après l’avoir réussie, on s’est dit qu’on voulait plus que ça.
Florian : Surtout qu’à six, c’est pas si difficile que ça. Du coup, on s’est mis à tourner des sketchs et puis, avec la boîte de production When We Were Kids, on a développé une chaîne YouTube.
 
Comment se passe l’écriture ?
Inan : Bien.
 
Entre « Le lapin rose du métro”, “La meuf qui prend tout mal” et “Canard”, quel est le fil conducteur ?
Florian : Il n’y en a pas vraiment en fait. Sur Internet, l’avantage c’est qu’on peut tout faire, alors bah… On fait tout.
William (producteur-réalisateur) : Le seul critère, c’est que ce soit drôle.

Votre ambition pour la chaîne ?
Guillaume : Notre ambition elle est très simple : on veut savoir si on est drôles.
Gaspard : Voilà ! On veut savoir si on est drôles !
Guillaume : C’est exactement ce que j’ai dit.
Gaspard : Ouais.
Florian : Si on s’aperçoit que c’est le cas, on continue. Et si c’est pas le cas, bah… On continue. On a quand même de l’ambition.
Inan : On voudrait par exemple ouvrir un magasin de Hi-Fi, à terme.
 
Les prochains thèmes à venir ?
Gaspard : On a plein d’idées. Déjà on a une série qu’on a appelée “Les Terroristes du quotidien” où il s’agit de dépeindre les traits de caractère qu’on trouve casse-couilles.
Florian : Le mec qui sait tout sur tout, la meuf qui ramène tout à elle, le mec qui te parle de trop près, etc.
Jérôme : Pourquoi tu te tournes vers moi quand tu dis ça ?
Florian : En gros, c’est infini quoi.
Jérôme : On a aussi des unitaires, qui sont comme de tout petits courts métrages. Des histoires à part entière qui ne s’inscrivent pas dans des séries.
William : Et une mini série sur les mecs qui se comportent comme des « canards » avec leurs meufs… Enfin bref, on a vraiment plein de trucs dans nos besaces.   

Une dédicace aux Paulette ?
Gaspard : Oui, moi ! J’ai un message à l’attention de toutes vos lectrices. Alors euh, voilà, je suis célibataire en ce moment… et j’ai un deuxième casque… donc bon… (Un deuxième casque de scooter, NDLR)
Guillaume : Moi je connais une fille qui s’appelle Paulette. Et c’est pas un surnom hein, elle s’appelle vraiment Paulette.
Inan : Qui ça ?
Guillaume : La grande rousse du Franprix.
Gaspard : Elle s’appelle Pauline.
Guillaume : Ah ouais, merde. Non, du coup j’ai pas de dédicace.
Florian : Voilà.

Retrouvez chaque mardi une nouvelle vidéo de La Débande sur leur chaîne YouTube et sur leur page Facebook.
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *