LA CÉRÉMONIE DES GOLDEN GLOBES MARQUÉE PAR LE #WHYWEWEARBLACK

Hier a eu lieu la 75ème cérémonie des Golden Globes, où tout le gratin du cinéma américain se donnait rendez-vous à Los Angeles. En plus de récompenser les meilleures performances du grand et petit écran, la cérémonie est aussi l’occasion pour les personnalités hollywoodiennes de passer des messages importants. Cette année, nombreuses sont les actrices et figures du cinéma à avoir porté du noir en soutien aux victimes d’abus sexuels et dans le but de lutter pour l’équité homme femme en général.

 
Cette soirée a été marquée par la dénonciation des abus sexuels et par le hashtag #whywewearblack. En signe de solidarité aux victimes d’agressions ou harcélements, les actrices sont arrivées toutes vêtues de noir. Une sublime façon de s’associer également à l’association Time’s Up fondée par de grandes actrices du cinéma hollywoodien comme Nathalie Portman ou Jessica Chastain, qui aide ces victimes à surmonter cette épreuve psychologique. Certaines vedettes du cinéma ont même invité pour l’occasion des militantes féministes afin de marcher main dans la main avec elles sur le tapis rouge. Quelques acteurs ont également tenu à montrer leur soutien en portant une chemise noire sous leur smoking, Justin Timberlake notamment.

C’est un événement qui n’est pas sans rappeler l’affaire Weinstein puisque ces mouvements de dénonciation et de solidarité y sont directement liés. L’affaire Weinstein, c’est plus d’une centaine d’accusations d’agressions, harcèlements sexuels, et viols contre Harvey Weinstein. L’initiative du #whywewearblack vient saluer le courage de celles qui ont osé élever la voix face à lui.
 
Lors de la cérémonie, la célèbre Oprah Winfrey a placé dans son discours des mots poignants et courageux : “Dire la vérité est l’outil le plus puissant que nous ayons. Je suis particulièrement fière et inspirée par toutes les femmes qui se sont senties suffisamment fortes pour élever la voix (…) Depuis trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c’est fini pour eux ! C’est fini pour eux ! »  Ces mots qui marquent le début d’une nouvelle ère, et des tenues noires qui mettent un terme aux abus sexuels subis par les femmes dans le milieu du cinéma américain.

Les récompenses attribuées aux femmes sont venues appuyer ce mouvement : les panneaux de la vengeance, Lady Bird, Big Little Lies ou encore La Servante écarlate sont toutes des productions mettant en scène des femmes qui ont reçu des prix durant la soirée.

le #whywewearblack vient s’ajouter à la liste des hashtags féministes utilités en 2017 dénonçant les agressions sexuelles et le harcèlement que les femmes passaient sous silence depuis (bien trop) longtemps.

> article de Loïse DEWILDEMAN

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.