KOBI LEVI, LE PIED DE NEZ AUX CHAUSSURES CLASSIQUES


Alors que glisser sur une peau de banane ou marcher dans un chewing gum représente un cauchemar pour toutes les Paulette, pour
Kobi Levi,  c’est une aubaine.

En effet, c’est dans ces petits gestes du quotidien que le designer israélien puise son inspiration pour créer ses chaussures.

Avec lui, un tour au parc se transforme donc en boîte à idées géante. À peine a-t-il croisé un canard à col vert qu’il veut déjà en faire un escarpin. Des enfants qui jouent au toboggan, une vieille dame qui promène son toutou, un cygne qui s’envole ? Et voici trois nouvelles paires de chaussures de conçues.

Le risque, c’est quand il s’acoquine d’une jolie blonde ou qu’il rencontre un couple d’amoureux… Dans ces cas là, les chaussures prennent une tournure beaucoup plus sexy ! Une de ses collections fut même renommée XXX. Entre les escarpins dorés à la crinière platine et ceux rose et rouge en forme de fesses de femmes, le diplômé de l’école d’art et de design de Jérusalem revendique clairement son côté d’original provocateur. De quoi lui conférer le statut de véritable ovni dans le milieu renommé de la chaussure.

Si jamais vous avez craqué pour un des modèles de Kobi et que vous vous sentez prêtes à vous délester de quelques euros, sachez que, malheureusement, aucune de ces paires de chaussures n’est commercialisée, le designer les considérant avant tout comme des sculptures.

Entre nous, c’est peut être un mal pour un bien non ? Vous vous imaginiez vraiment sortir de chez vous avec des teckels aux pieds ?

Rendez-vous sur son blog : kobilevidesign.blogspot.com
 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *