KARAOKÉ PAULETTE : FREELANCE WHALES


Paulette a chanté en karaoké avec les Freelance Whales quelques heures avant leur concert parisien à la Flèche d’Or en février dernier. Rencontre avec des Brooklyniens pur jus.

Nouvelle signature du label Mom+Pop, celui de Sleigh Bells, Metric ou encore Tokyo Police Club, les Freelance Whales ont un gros potentiel que Paulette a su déceler.
 
La première fois que les Freelance Whales ont joué leurs chansons, c’était en janvier 2009 dans un endroit abandonné de Staten Island à New York. Les seuls spectateurs étaient des présences spirituelles, et le groupe était nerveux : la composition de leur premier album Weathervanes ne s’était achevée que quelques nuits plus tôt.
 
Dans un mélange de textures organiques et synthétiques, encadré de motifs rythmiques et d’harmonies vocales lumineuses, cet album parle d’une simple histoire d’amour pré-adolescente : un jeune homme tombe amoureux du spectre de la jeune femme qui hante la maison de son enfance. Il la poursuit dans ses rêves mais elle est insaisissable.

Depuis leur lieu de résidence à Staten Island, les Freelance Whales ont pris d’assaut les rues de la ville, les quais de métro, et différentes scènes avec leur nostalgie tourbillonnante. Et, après avoir joué à New York pendant presque un an, ils ont embarqué pour leur première tournée aux États-Unis et au Canada puis en France en février dernier pour un concert unique à la Flèche d’Or.

Le groupe a choisi de nous interpréter leur morceau Generator Second Floor dont le clip nous a tout simplement émerveillés. Allez, à vos micros !

Réalisation, Guillaume Miquel (Serial Prod). 

FREELANCE WHALES :: WEATHERVANES
Sony Music/Jive Epic

Diponible depuis le 14 février 2011

Myspace

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *