JULIE VICTOR : DU RIRE AUX LARMES

Sur la scène du Théâtre de Dix Heures, accompagnée de ses deux musiciens, Julie Victor enchaîne pendant une heure les sketchs et les chansons déjantées.

De Susan Boyle à Keira Knightley en passant par des Canadiennes écolos et des producteurs de télé complètement démago, l’artiste nous fait passer du rire aux larmes en deux temps et trois mouvements. On en redemande !
 
Paulette : Julie, quel est ton parcours ?
Julie Victor : Je viens de Normandie, je suis une fille de la campagne montée à Paris pour faire le métier de ses rêves. J’ai suivi le cours Florent, puis je entrée au Conservatoire et, très vite, parallèlement au Conservatoire, j’ai commencé à travailler dans des spectacles musicaux en tant que chanteuse ou comédienne.
 
Quels genres de spectacles ?
J’ai participé à différentes comédies musicales comme Chance, Fame, Cabaret, Sol en Cirque ou encore – le meilleur pour la fin – Rabbi Jacob ! J’ai aussi été danseuse à l’Eurovision, en 2005, avec le groupe Ortal mais ça, bizarrement, ça a tendance à s’effacer de ma mémoire… Puis, dans un autre domaine, j’ai fait des voix pour des publicités. Vous vous rappelez de la pub Clairefontaine, où deux jeunes écrivent un poème et le traduisent avec leurs propre mots ? Et bien la voix de la fille, c’est la mienne ! 
 

Tu préfères le chant ou la comédie ?
C’est très français de catégoriser, je suis interprète avant tout. Dans la vie, j’ai envie de chanter et j’ai envie de danser, je ne peux pas dissocier les deux. Disons que je suis multiple.
 
C’est justement pour cela que ton spectacle combine ces deux univers ?
Exactement, j’avais envie de tout combiner, de faire un spectacle hybride. Cela fait longtemps que cette idée me trottait dans la tête. Je me disais toujours qu’il fallait que je me lance mais je n’y arrivais pas. Et puis, le jour de mes 30 ans, mon metteur en scène est venu me dire que c’était l’occasion ou jamais de tenter ma chance alors je l’ai écouté et je me suis offert un cadeau : mon one musical show.
 
Sur scène, tu rends hommage à différentes icônes, dont Barbara Streisand, as-tu d’autres modèles ?
Si je rends hommage à Barbara Streisand, c’est parce qu’elle m’inspire beaucoup mais, de manière générale, je ne suis fan de personne. En matière de musique par exemple je suis très éclectique, j’écoute plein de choses différentes. Ça va de Feist à Ornette, j’adore ce qu’elle fait !
 
Dans ton spectacle, tu es assez critique envers les chanteuses à texte…
Ce n’est pas les chanteuses à texte qui me dérangent mais leur attitude ! Sont-elles vraiment obligées d’enlever leurs chaussures comme si elles étaient des dépouillées ?
 
Quelle est la réplique préférée de ton spectacle ?
"Il faut se méfier des Chinois."
 
Est-ce que tu penses que les filles sont plus drôles que les garçons ?
Ben carrément ! Chez nous l’humour c’est naturel, on n’a pas à se forcer ! Je pense que les filles osent plus dire les choses, on a moins de pudeur à balancer ce qui nous passe par la tête !
 
Une dédicace aux Paulette et Georges ?
Venez me voir si vous voulez voyager pour pas cher ! C’est un spectacle léger, comme des bulles de champagne, et en même temps, assez profond, il y a quelque chose qui reste.
 
Surprise
 
Paulette vous offre 2 places pour aller voir le "One Musical Show" de Julie Victor
Le gagnant sera tiré au sort dimanche 30 octobre parmi ceux qui auront correctement répondu à la question suivante :
 
"Lors de l’Eurovision 2005, la France était représentée par le groupe Ortal. Quelle chanson ont-ils chanté ?"

 

JULIE VICTOR :: ONE MUSICAL SHOW      
Du jeudi au samedi à 19h

Au Théâtre de Dix Heures
36 Boulevard Clichy, 75018 PARIS
 

  


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW