JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’HYGIÈNE MENSTRUELLE : ON S’ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ

Ce 28 mai, c’est la journée internationale de l’hygiène menstruelle. Pour l’occasion, Impact Tank, Règles Élémentaires et le Groupe SOS ont collaboré et lancent un groupe de travail pour lutter tous·tes ensemble contre la précarité menstruelle.

Image d'illustration de protections hygiéniques
Image d'illustration - © Impact Tank

Impact Tank est le premier think tank « dedié à la valorisation et la mise à l’échelle des innovations sociales à impact positif. » Lancé en octobre 2020 par le Groupe SOS et quatre universités, il mixe deux expertises : celle de terrain et académique. Le but ? Inspirer des actions publiques et, entre autres, autour de la précarité menstruelle. Ce 28 mai, il annonce le lancement d’un groupe de travail et publie une note d’analyse (ainsi qu’une vidéo) pour expliquer les chiffres, les causes et les solutions… Et lancer le débat. Enjeu de santé publique, l’hygiène et la précarité menstruelle devraient être des sujets prioritaires dans les pouvoirs publics. Pour en savoir plus, on a demandé à Tony Bernard, directeur général d’Impact Tank, comment rendre la société plus inclusive côté menstruation.

Pourquoi est-il important d’agir pour la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, selon vous ?

Un·e étudiant·e menstrué·e sur 10 en France fabrique ses propres protections pour des raisons financières. Dans le monde, ce sont 500 millions de personnes qui rencontrent des difficultés pour gérer leurs menstruations dans de bonnes conditions. C’est donc un enjeu de société, de santé publique, d’accès à l’éducation et à l’emploi et d’égalité entre les femmes et les hommes. Or, bien que le sujet émerge dans le débat public depuis quelques années en France, le silence et la stigmatisation demeurent au sein de la société.

 

Quelles solutions seraient envisageables pour réduire la précarité menstruelle et le tabou autour des règles en France et dans le monde ?

C’est tout l’enjeu du Groupe de Travail que nous voulons lancer, avec le Groupe SOS et Règles Élémentaires ! L’objectif est d’identifier les meilleures solutions à partir de l’étude d’initiatives en France et dans le monde, qui ont fait leur preuve, pour les répliquer ailleurs et les reproduire en plus grand. Nous avons l’ambition de créer un référentiel commun pour faire en sorte que tous les acteurs publics et privés qui agissent en faveur de la santé et de l’hygiène menstruelle puissent diffuser et augmenter l’impact de leurs actions.

Car la mesure d’impact est un levier majeur pour accélérer la portée des initiatives sur la santé menstruelle, mais aussi sur l’éducation des personnes, leur confiance en elles ou encore sur la connaissance de leurs corps. En documentant les effets des actions développées, leurs facteurs de réussite mais aussi leurs limites, on peut identifier les solutions à diffuser et les améliorations à apporter.

Femmes allongées
Image d'illustration - © Impact Tank

Quel message voudriez-vous faire passer aux personnes menstruées et à la société en général ?

En France, les pouvoirs publics sont engagés pour la santé menstruelle et la lutte contre la précarité menstruelle. Je pense aux équipements de distributeurs de protections hygiéniques gratuites dans les campus universitaires depuis septembre 2021, à la Mission d’information de février 2022 sur la santé des femmes, au Rapport du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes en 2020 « Prendre en compte le sexe et le genre pour mieux soigner ». Mais il faut aussi impulser une nouvelle façon d’impliquer les acteurs publics et privés, en mesurant leur impact pour augmenter leur portée, dans tous les domaines : accès à des protections hygiéniques adaptées, accès à des infrastructures sanitaires et à l’eau, information et sensibilisation de l’opinion publique, formation des professionnel·le·s et adaptations au travail…

Mais toutes ces mesures ne pourront être pleinement efficaces que si on change notre regard sur l’hygiène menstruelle. Celui de la société, et celui de chacun.e d’entre nous.

Et on est bien d’accord ! Merci, Tony.

 

Pour en savoir plus sur ce Groupe de Parole, direction le site Internet d’Impact Tank.

Vous pourriez aimer...