JOUR 6 SUR LA CROISETTE

Photos, Laetitia Lopez pour Paulette

Au moment où j’écris cet article, la musique est à plein tube pour la montée des marches du film The Tree of Life de Terrence Malick, le film tant attendu par les festivaliers et la presse.

Brad Pitt, Sean Penn, Jessica Chastain, une belle brochette de célébrités. Mais attention à la chute, quelques explications de cette journée mouvementée !


8h30, Palais des Festivals.
Arrivée depuis une heure, je patiente pour entrer dans le Grand Théâtre Lumière et pouvoir enfin assister à la projection du The Tree of Life du mystérieux réalisateur américain Terrence Malick. Ca s’annonce chaud. C’est un peu le film attendu par la presse, les cinéphiles, le jury de la Compétition. Présenté avec un grand suspens, le film sur "l’histoire de la vie, de l’existence" est enfin à portée de lunettes ! Salle pleine à craquer, le film commence. Des images de magma, de l’univers, d’eau, de torrents.
 
Où est Brad, Sean ? Vous risquez d’être déçues les Paulette, seulement quelques plans muets de Sean Penn divaguant dans un désert ou au lit, tandis que Brad Pitt joue l’homme autoritaire avec ses trois fils. Le film dure plus de deux heures, mon voisin de projection ronfle, des journalistes sortent de la salle. Fin de la projection, on entend le film se faire huer… Déception pour certains, satisfaction pour d’autres. Mon avis, mitigé. Film torturé, découpé, esthétiquement parfait, il a été très difficile de se concentrer sur l’enjeu du film, tant tout est décousu.

À la conférence de presse qui a suivi la projection, Terrence Malick et Sean Penn sont absents. Brad Pitt répond à quasiment toutes les questions, expliquant que le film aurait du être présenté l’année dernière à Cannes, mais il n’était pas prêt. Il lance quelques réponses osées aux journalistes curieux sur l’impact de son rôle auprès de ses enfants : "Maintenant je les bas, et j’oublie souvent de leur donner à manger…".


13h, déjeuner sur la plage de la Quinzaine
.
Invitée par l’équipe de choc du Forum des images, qui projette après Cannes les films de la Quinzaine (pour les curieux, n’hésitez pas à y aller, ça vaut le coup), entre un soleil tapant, un shooting des acteurs et un repas délicieux, j’en oublie presque l’effervescence cannoise !


18h, la montée des marches.
Attention les oreilles, ça hurle de partout ! Les groupies auraient-elles prolongées leur week-end ? À l’honneur, l’équipe de The Tree of Life. Mais aussi… Jude Law ! On ne vous l’a pas encore pris en photo mais ça ne saurait tarder… Promis. On aperçoit aussi Isabelle Hupert, pour le film My Little Princess. Cédric Kaplish aussi…


21h15, on le rattrape !

Manqué hier, The Artist est projeté dans la salle de la Soixantaine. Encore aujourd’hui, tout le monde parlait de Jean Dujardin et sa montée souriante des marches du palais. Une possibilité d’avoir la Palme d’Or ? Les paris sont lancés d’avantage sur Polisse, le film de Maïwenn. Histoire à suivre !
 
Demain, deux films en compétition, Le Havre et Pater. Un hommage à Jean-Paul Belmondo, deux superbes films hors compétition : The Big Fix et The Beaver de Jodie Foster. Villa des Inrocks le soir, n’hésitez pas à nous lancer des défis ! 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *