J’AI TESTÉ : UN ENTRAÎNEMENT AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE FÉMININE DE FOOT

RDV à Clairefontaine, le QG des footballeurs français, là-bas, l’équipe de France féminine s’entraîne d’arrache-pied depuis plusieurs jours pour préparer la Coupe du monde de la Fifa qui aura lieu du 6 juin au 5 juillet au Canada.

 
Les jeunes femmes (certaines ont à peine 20 ans) rient et plaisantent entre elles comme une vraie bande de copines, pas stressées pour un sou, elles ont plutôt hâte de décoller pour le Canada et montrer de quoi elles sont capables.
 
Une fois en tenue sur le terrain,  nous sommes réparties par petits groupes de 2 ou 3 journalistes auxquelles viennent s’ajouter 2 joueuses. Nous voici lancées dans la course, au menu : 11 ateliers inspirés d’un entraînement classique de foot à valider le plus vite possible. Des tirs au buts, des jongles, et même des têtes !

Pour passer d’un atelier à l’autre, une seule règle : il doit être validé par 2 joueuses et au moins un/une journaliste.  Heureusement l’entraîneur adjoint Thierry Asseloos a prévu un niveau plus facile pour les journalistes “moins fortes”.

 
“Moins fortes ?”, immédiatement, Camille Abily, joueuse en milieu de terrain le coupe : “ Hé, il y a aussi des hommes parmi les journalistes ! Pourquoi ce serait forcement les femmes les moins fortes ?”  Habituées depuis toujours à rester dans l’ombre des garçons, question sexisme les footballeuses ont du répondant !
 
> Le foot féminin un sport peu médiatisé
 
En 2009 déjà, face à l’indifférence des médias suite à la qualification de l’équipe de France féminine pour la coupe du monde, 4 joueuses avaient choisi de poser nues pour leur campagne en clamant haut et fort “Faut-il en arriver là pour que vous veniez nous voir jouer ?”.

 
Un constat aberrant si l’on compare l’engouement de la population pour le football masculin ! Et ne parlons pas des salaires, s’il varie selon les clubs. on constate qu’une joueuse gagne en moyenne 4000 € par mois alors qu’un footballeur de ligue 1 gagne 40 000 €. Une différence qui nous laisse sans voix.
 
Heureusement, les joueuses savent se faire entendre et gagnent petit à petit du terrain, vous pourrez donc suivre la coupe du monde en direct sur W9 à partir du 6 juin (Le 1er match auquel la France participera aura lieu contre l’Angleterre le mardi 9 juin)  et vous tenir prêtes pour 2019 puisque la compétition aura lieu en France.
 
Allez les filles, les Paulette sont derrières vous !
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *