J’AI TESTÉ POUR VOUS : L’EXTENSION DE CILS

Illustration Clémence Joly

Vous voulez un regard de star sans passer par les étapes mascara et recourbe-cils ? Vous voulez réveiller Georges avec une tête convenable dès le petit matin ? C’est possible grâce à l’extension de cils. Suivez le guide.

J’ai rendez-vous à Misencil®, un label de cosmétique canadien qui s’est installé en France il y a 4 ans, où Audrey, formatrice certifiée, m’attend. L’accueil est chaleureux. Pendant qu’elle m’offre du thé et des petits gâteaux, elle m’explique en quoi consiste exactement l’extension de cils, processus encore trop peu connu chez nous. Il s’agit en fait de l’application sur chaque cil d’un faux-cil, plus long, plus épais et plus courbé. De quoi intensifier le regard.

Je suis emballée et choisis donc sans plus attendre les faux cils que je souhaite me faire poser. Audrey me propose différentes variétés : des longs, des colorés, des fantaisistes… Une petite voix intérieure me suggère de choisir des cils de couleur rose mais je jette finalement mon dévolu sur des noirs, classiques, relativement longs mais pas trop épais. Sur des cils fins comme les miens, il est effectivement déconseillé d’appliquer des cils épais, cela reviendrait à placer un hippopotame sur une branche de cerisier. L’image parle d’elle-même.


Confortablement allongée, je suis désormais prête pour débuter l’extension. L’excitation est à son comble ! Mais avant de commencer, Audrey doit se plier aux précautions d’usage et me recouvre donc le contour des yeux de patchs et de scotchs afin que seuls mes cils supérieurs ressortent de mon visage. Je ne me vois malheureusement pas mais je pense que la situation prête à rire. Notons au passage que rallonger les cils inférieurs est inutile. Pour le coup, le regard serait vraiment trop appuyé et le risque serait de ressembler au transsexuel Dana International, ce qui n’est pas du tout le but de l’opération !


Le processus commence. Audrey m’explique qu’elle trempe chaque faux cil dans une colle spéciale avant de le poser sur chacun de mes vrais cils. Le travail, très minutieux, est tellement long et indolore que certaines clientes s’endorment. Personnellement, je préfère poser pleins de questions, plus ou moins pertinentes. C’est parti pour l’interrogatoire !

> Est-ce que la colle n’est pas dangereuse pour mes yeux ?
Non, il n y a aucun risque, c’est une colle spécialement conçue pour ne pas irriter les yeux et est fabriquée en toute sécurité en laboratoire, au Canada.

> J’ai des lentilles, je les ai retirées pour faciliter la pose des faux cils mais quand vais-je pouvoir les remettre ?
Juste après la pose, les lentilles ne sont pas incompatibles avec l’extension de cils.

> J’ai un rendez-vous ce soir et mes cheveux sont sales, puis-je les laver dès que je rentre chez moi et risquer de mouiller mes nouveaux cils ?
La colle Misencil® est la seule colle au monde qui sèche en 2 heures, contrairement aux colles des autres instituts de beauté qui sèchent en 48 heures. En venant dans un de nos instituts les clientes sont donc assurées de pouvoir se doucher ou aller à la piscine juste après l’extension !

> Je peux me frotter les yeux quand je suis fatiguée ?
Bien sûr, il faut juste faire un tout petit peu plus attention qu’en temps normal et ne pas exagérer le geste.

> Le résultat dure combien de temps ?
Cela dépend, en moyenne cela dure 5 semaines mais c’est différent pour chaque cliente. Il faut savoir que chaque mois, une femme perd environ 30 cils, c’est donc logique que les faux cils tombent puisqu’ils sont collés aux vrais cils.  

> Comment j’entretiens mes nouveaux cils ?
Une fois la pose terminée, chaque cliente reçoit un document officiel contenant les recommandations nécessaires pour un entretien quotidien ainsi qu’un petit sac qui contient une brosse à cils et un gel démaquillant spécialement conçu pour les extensions. En gros, rien de bien compliqué : au lieu de vous démaquiller avec votre produit habituel vous utilisez celui qu’on vous a donné et, une à deux fois par jour, vous vous brossez les cils avec la petite brosse.

> Vais-je devoir continuer à mettre du mascara ou non ?
Non, l’extension se suffit à elle-même.

> Et si jamais je deviens accro à l’extension de cils, comment ça se passe ?
Vous feriez alors partie des 90\% de nos clientes qui ne peuvent plus se passer de leur regard de braise ! La solution, dans ces cas là, c’est de revenir régulièrement se faire faire des petites retouches.


Après 2 heures et demie de pose de faux cils, le travail est terminé et je peux enfin découvrir le résultat. Audrey m’amène face à un miroir géant ce qui me donne l’impression d’être dans nouveau look pour une nouvelle vie.

> Verdict ?
Le résultat est stupéfiant, je n’en reviens pas. Mes cils sont vraiment plus épais et plus courbés et, même avec du mascara et un recourbe cil, je n’étais jamais arrivée à un tel résultat. Je suis comblée !

Petit bémol toutefois, j’ai les yeux rouges, un peu comme un lapin qui aurait la myxomatose, et mes paupières me font mal. Mais Audrey me confirme que c’est normal quand on a, comme moi, les yeux sensibles, mais j’ai quand même dû utiliser du collyre les jours qui ont suivi pour atténuer les picotements.

Il faut souffrir – un peu – pour être belle.

Forfaits :
> Pose Découverte, 75 € : les faux cils sont déposés sur le coin externe de l’œil uniquement.
> Pose Star, 150 € : les faux cils sont déposés partout pour un effet discret.
> Pose Super Star, 250 € : les faux cils sont déposés partout pour un effet fourni et dense.
> Pose VIP, 320 € : les faux cils sont colorés, pailletés, de formes originales ou agrémentés de cristaux Swarovski.

Misencil® 4 rue Henri Martin 92170 Vanves / Et également ici en France. 
 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *