J’AI TESTE : LA ZUMBA WARRIOR


Illustration de Tiphaine Leclecq pour Paulette Magazine

Ok j’avoue tout, j’ai commencé la zumba pour une seule et unique raison : devenir la nouvelle Beyonce ! Mais bon, ce n’est pas gagné d’avance…

Mouvements rapides, précision, synchronisation des bras et des jambes, j’en ai bavé. Véritable défouloir, la zumba permet d’évacuer une journée de stress, d’engueulade avec Georges, de brocolis à la cantine ou bien les 3 en même temps (y a des jours comme ça…).

>Vous n’êtes pas très sportive. Pas grave, la zumba est faite pour vous
Rassurez vous au début ce n’est pas à Beyonce que vous ressemblerez mais plutôt à un pingouin sous acide. Oui, même la fille ultra bonnasse en brassière rose et mini short au premier rang a eu son gros moment de loose. Puis petit à petit, votre cerveau commence à mémoriser les chorégraphies et vous prenez  goût à cette discipline jusqu’à ne plus pouvoir vous en passer.

>Et si vous alliez plus loin avec la Zumba Warrior ?
A moi les courbatures et les 600 calories dépensées en 1h ! Malgré tout il m’en fallait encore plus, bah oui je voulais « Run the World » comme ma copine B. On m’a donc conseillé d’essayer un cours de zumba « Warrior » un mélange de zumba et de renforcement musculaire imaginé par Alix Pfrunder fondatrice du club http://www.zumbafrance.com et des cours de zumba en boîte de nuit.
On m’a dit : « Tu verras la prof c’est du béton armé ». Ni une ni deux j’enfile mes Nike et je cours rejoindre les « Warrior girls » et Maeva la prof de zumba aux cuisses d’acier.

Prêtes ? les chorégraphies s’enchainent, il fait chaud je sens que je n’aurais pas due m’enfiler cette tartiflette au saumon la veille ! Pas le temps de se reposer, la prochaine chorégraphie dure preque 20 minutes (contrairement à 5 minutes avec la zumba traditionnelle),. Vous ne me croyez pas ? Demandez donc à mes cuisses !

Bon Maeva, on peut faire une sieste maintenant ? Faut pas rêver ! La musique change, mais c’est plutôt ambiance techno boot camp que Mambo tranquillou. Au programme : des squats pendant plusieurs minutes puis c’est au tour de nos abdos de prendre cher pour enfin terminer par des pompes ! Ouf on a le droit de souffler pendant les étirements !

>Verdict :
Alors oui on transpire, on a mal, mais on devient vite accro ! Et puis le résultat est sans appel, à nous le fessier ferme, le ventre plat et les jambes musclées !

Allez les Paulette, on se retrouve dans quelques mois pour que je vous montre mes tablettes !

>Cours de Zumba « Warrior » à Paris :
Mardi 18h15 au Back up et 20h au Mix club dans le 15ème
Vendredi 18h au Back up
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW