INSTAFOOD : LE TUE L’AMOUR DU REPAS

Avis aux ferventes dépendantes du personal branding et autres geekettes, l’une de ces merveilles de technologie pourrait bien attaquer votre cerveau… au détriment de votre fourchette. Selon une très sérieuse étude publiée dans le Journal of Consumer Psychology, la surexposition aux clichés Instagram agrémentés de leurs célèbres hashtags pro food vous couperait l’appétit !

 
232 personnes interrogées, un résultat probant, défiant l’insatisfaction chronique déjà dans l’air du temps. Les professeurs de marketing de Brigham Young University l’ont démontré, avoir pour habitude de saliver par les yeux devant une nourriture virtuelle déclencherait une lassitude face aux repas réels !

 
Ainsi, la moitié des participants, ayant été invitée à examiner de nombreuses photographies d’aliments salés éprouvait ensuite bien moins de gourmandise face à son snack IRL. De quoi incriminer le gaspillage intellectuel de la nourriture par nos petites têtes trop pleines. Et d’alerter sur les risques de dangereux régime 2.0.
 


Alors au diable les insatisfaites de la bouffe ! Parce qu’une belle pièce de bœuf braisée 3 étoiles n’est jamais mieux que dans notre assiette,  plutôt que star d’un écran pas très net, on laisse désormais le smartphone dans le sac une fois franchies les portes du resto.

 
Rien ne vaut le délice des papilles en ébullition, pas même des likes à foison !

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *