INNOVATION : UN BONBON ANTI-CARIE

Incroyable mais vrai, le dicton aurait tort, on pourrait désormais envisager de s’empiffrer à Halloween sans craindre le sort !

 
Tandis que la fraise du dentiste avait eu raison de notre consommation de ses homologues Tagada, une sucrerie new age aux fonctions bénéfiques vient d’être synthétisée dans de très sérieux labos scientifiques.
 
La responsable ? Une sorte de superwoman des bactéries. Lactobacillus paracasei de son petit nom, cette héroïne des micro-organismes possède en effet des vertus singulières. D’abord testée sur des rats de laboratoire, elle a ainsi permis de réduire l’apparition de vilaines cavités dentaires. Une propriété corroborée via des sujets humains volontaires, scindés en deux groupes d’étude sous la supervision de la firme berlinoise Organobalance.
 
Soumis aux mêmes évaluations de leur environnement buccal après avoir gobé pour quatre heures une friandise bactérienne placebo, le verdict appelle alors les applaudissements des gourmands anonymes. Les individus ayant ingéré le premier bonbon présentaient moins de parasites  nocifs ayant pour dangereuse ambition de flirter avec leur dentition.
 
De quoi en conclure que confiseries + santé = amour pour la vie ? Encore faudrait-il que le miracle sirupeux parvienne au-delà des frontières jusqu’à nos molaires épicuriennes…

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *