IDÉE DVD : STAFF BENDA BILILI

Sophie Dulac distribution

Comme l’oiseau, je volerai jusqu’à la "Belle Europe". Disponible depuis le 1er mars en DVD, le documentaire de Renaud Barret et Florent de la Tullaye suit le Staff Benda Bilili en pleine reconnaissance artistique et découvertes humaines. Handicapés ou "shégé" (enfants des rues), ce groupe de musique atypique parcourt Kinshasa, pendant cinq années, jusqu’à Belfort, Cannes, Copenhague… en route !

Papa Ricky, victime très jeune de la poliomyélite, n’a pas laissé le sort lui dicter son chemin, bien au contraire. Avec ses acolytes paraplégiques ou non, le Staff Benda Bilili joue des sonorités pleines d’énergie et de philosophie. Pourquoi laisser le handicap prendre le dessus alors que tout est question de motivation ? À mi-chemin entre de la rumba congolaise et du rhythm and blues, les morceaux chantés et joués par ces artistes, souvent en plein zoo de Kinshasa, sont le fruit d’un état d’esprit, d’envies et de combats.  


Road Movie. Les deux réalisateurs de ce documentaire, partis à l’origine pour filmer une culture urbaine congolaise, ont rencontré par hasard le Staff Benda Bilili. Petites caméras en main, Barret et de la Tullaye s’embarquent à côté du Staff dans un long périple en vue d’une reconnaissance artistique, de 2004 à 2009. Des rues de Kinshasa à un premier enregistrement en studio, des premières petites scènes improvisées aux Eurockéennes de Belfort, Benda Bilili a tout simplement scotché le public par son dynamisme, sa joie de vivre et sa créativité.
 
Énergie. Le film est en soi une véritable réussite : aussi bien en matière d’expression, de réalisme et de contenu, que de vécu, d’émotions, de craintes. À force de suivre le Staff Benda Bilili, de voir avec quelle volonté ils ont envie de chanter malgré la pauvreté de leur pays et la difficulté de se faire connaître, impossible de ne pas vouloir les soutenir et les accompagner dans cette belle aventure vers la célébrité. En bonus, on découvre un autre chapitre de leurs vies d’artistes. Mai 2010, Palais Stéphanie, le film est présenté pour la première fois à Cannes. Applaudi, acclamé par la foule, mitraillé par les photographes, le Staff récolte enfin les fruits de son épopée musicale. 
 


Roger
. Coup de cœur pour ce bonhomme équipé de son Satongé (boite de lait), un morceau de bois et une corde, le tout formant un instrument à la sonorité aigüe – que l’on voit grandir au fur et à mesure des images. De ces quelques mots intimidés au début de l’aventure à son intégration au sein du groupe en passant par sa montée des marches à Cannes, on suit le parcours d’un adolescent devenu homme, fier de sa réussite et capable de bouleverser son destin.

Coup de pouce
. Le succès du film et surtout la reconnaissance du Staff Benda Bilili donne à croire qu’une complicité entre ceux qui montrent, les deux réalisateurs et ceux qui donnent à voir, les artistes, peut amener à de grands projets artistiques. Une tournée est prévue partout en France à partir du 13 mars pour le Staff, tandis que Barret et de la Tullaye poursuivent leur belle carrière en tant que réalisateurs, avec pourquoi pas, un Benda Bilili 2 ?

Affaire à suivre… 

 
DOCU :: BENDA BILILI
Documentaire réalisé par Renaud Barret et
Florent de la Tullaye

DVD disponible depuis le 1er mars                      


ALBUM :: STAFF BENDA BILILI


Principales dates de tournée printemps 2011 :
13/03 – Bruxelles
17/03 – Villefontaine
20/03 – Clamart
23/03 – Bordeaux
25/03 – Angoulême
30/03 – Amiens/Corbie
31/03- Reims
01/04 – Cergy Pontoise
04/04 – Paris…

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *