HUSSEIN CHALAYAN, INVENTEUR DE MODE

Geotropics

Innovant, visionnaire, expérimentaliste, de Hussein Chalayan et sa mode ultra contemporaine, presque tout a été dit. Aujourd’hui, le Musée des Arts Décoratifs de Paris lui consacre une exposition carte blanche. L’occasion de découvrir ou redécouvrir ses créations aussi inventives qu’étranges.

Il est l’un des créateurs les plus percutants de sa génération. Hussein Chalayan, né à Chypre en 1970 et élevé en Grande-Bretagne où il déménage huit ans plus tard, a fait une entrée dans le monde de la mode par la grande porte. Diplômé de la prestigieuse école d’art Central Saint Martin’s à Londres en 1993, il lance sa maison de couture deux ans plus tard. Depuis, ses créations folles, mêlant architecture, religion, politique, anthropologie et philosophie ont fait le tour du monde et apparaissent souvent sur le dos de Lady Gaga.

Le Musée des Arts Décoratifs rend donc hommage à ce visionnaire, dont les robes semblent tout droit sorties d’un futur intouchable et lointain. Des pièces ethniques et colorées, des coupes futuristes, des robes qui s’éclairent grâce à 15600 ampoules LED ou encore les fameuses créations de la collection One Hundred and Eleven (printemps-été 2007), qui, actionnées par un bouton, se métamorphosent d’un style et d’une époque à l’autre (un mannequin finira entièrement nue sur le podium), Chalayan innove de collection en collection.

Photos Christopher Moore

Mais, plus que des pièces iconiques, les vêtements créés par Hussein Chalayan, sont une véritable invitation à un voyage sensoriel. Le couturier met tout en œuvre pour faire réfléchir son public. Image, lumière, décor, voix, corps, entre poésie et réflexion sur la religion ou le temps qui passe, les collections de cet inventeur des temps modernes, sont aussi délicates que fortes, aussi poignantes que distantes. 

Photos Christopher Moore
 

Cette exposition permet de décrypter l’univers de Hussein Chalayan. Comme lui, elle utilise la vidéo et la musique pour aider à plonger dans le terrier de son univers merveilleux. On se retrouve ainsi nez à nez avec des robes ovnis, une perruque transformable selon l’époque, ou encore les fameuses burqas customisées de son défilé Between (1998). Depuis toujours, Hussein Chalayan repousse les limites de sa créativité et mêle habilement mode et art. Une raison plus que valable pour aller admirer ses créations expérimentales mais toujours élégantes.

> Informations pratiques :
Hussein Chalayan, récits de mode
Les Arts décoratifs, Paris
Jusqu’au 13 novembre 2011

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW