HUMMEL FÊTE SES 90 ANS

 
La marque de sport danoise hummel fête ses 90 ans cette année. L’occasion pour Paulette de faire un zoom sur cette dernière.
 
 
>Albert Messmer invente les crampons, Hummel est née.
 
De la noirceur de la Première Guerre mondiale émerge une nouvelle ère, qui va laisser place à l’optimisme et à la solidarité. À cette époque, les sports d’équipe connaissent leur essor de popularité auprès de supporters qui se rassemblent autour des terrains, des patinoires et des courts pour voir leurs équipes et leurs athlètes préférés se battre pour vaincre leurs adversaires. C’est dans ce monde qu’un jeune cordonnier du nom d’Albert Messmer passe quelques heures un après-midi à regarder un match de football en plein air. Ce jour là, il pleut à torrent et les joueurs glissent constamment, incapables de tenir debout sur le terrain détrempé et boueux. C’est alors que Messmer a une idée : si l’on fixait des crampons sous les semelles des chaussures de sport, les joueurs pourraient tenir sur leurs jambes !
 
 
Inspiré par l’ancien salut humoristique allemand "hummel hummel, mors mors", Albert Messmer nomme sa société de chaussures et de vêtements de sport hummel en 1923.
 C’est à la fin des années 1920 qu’il introduit le logo de la société : le fameux bourdon, un petit insecte trapu qui n’est pas vraiment supposé pouvoir voler et qui symbolise ainsi une aptitude à défier les lois de la nature….
 
 
>Quand le chevron fait son apparition
 
En 1955, un jeune homme visionnaire nommé Bernhard Weckenbrock reprend l’entreprise. Les temps ont alors changé, et il comprend que pour être concurrentiel, un produit doit représenter plus qu’une simple source de revenus. Il doit avoir une personnalité unique à laquelle les athlètes peuvent s’identifier, quelque chose qui les rend fiers de porter le produit, et fiers de faire partie d’une équipe. Le produit doit devenir une marque. C’est de cette philosophie qu’émerge le chevron, désormais classique, qui symbolise l’esprit d’équipe, la progression et la rage de vaincre. Le chevron est associé à la forme de mascotte que constitue le bourdon du logo principal.
 
 
 
>1980, la marque devient danoise
 
Après de longues négociations, hummel change de mains, la marque devient propriété danoise.  Au début des années 1980, tout le monde souhaite posséder le survêtement emblématique orné de chevrons, à la coupe ajustée et aux pattes d’éléphants. hummel est devenue la marque préférée des créateurs de tendances ainsi que le premier choix de nombreux footballeurs. En revoyant les photos, on peut quand même se poser des questions…
 
 
 
>La ligne très mode "hummel fashion" débarque dans les années 2000 !
 
Début des années 2000, un nouveau propriétaire, Christian Stadil, fait son entrée à hummel et lance sur le marché de la mode une collection rééditant des anciens modèles de tenues de sport hummel : "hummel Fashion". Le rétro et le vintage ont la cote et l’effet sur l’image de la marque est immédiat, hummel bénéficie dès lors de l’attention du monde international de la mode.
Vous l’aurez compris, chez Paulette, c’est cette partie qui nous intéresse davantage! S’appuyant sur son héritage unique, l’amour du sport et une tradition de design typiquement scandinave, hummel a réussi à créer un look Lifestyle à la fois sportif intemporel et dynamique. Des combinaisons de couleurs fortes et marquantes, des vêtements décontractés et faciles à porter et des inspirations rétro sont la clé de leurs collections.
 
Nous, on adore les baskets montantes, les classiques (aux chevrons bleu, blanc, rouge) certes, mais aussi les chaussures plus colorées, on se verrait très bien avec des fluo ou des pastel aux pieds cette saison ! Vous en pensez quoi ? Si vous aussi vous les trouvez canons, direction le catalogue hummel pour voir d’autres modèles et l’e-shop. Comptez entre 40 euros pour des chaussures basses et 70 euros pour des chaussures montantes.
 

 
Pour savoir comment les équipes de design imaginent ces nouveaux modèles aussi bien conçus pour l’esthétique que pour la performance, on a interviewé Niklas Karlsson et Henrik Horak, respectivement les designers textile et footwear de la marque.
 
 
Tous les deux sont unanimes, avant d’imaginer une nouvelle collection, ils étudient les anciennes chaussures de football et de handball, les survêtements, les shorts etc. Ensuite seulement ils débutent les étapes de développement, toujours à la recherche de nouvelles manières de renouveler l’ADN du design, fidèles à la devise "ne changer qu’une seule chose". C’est ça qui fait la différence avec les autres marques de sport.
 
Quand on leur demande de décrire hummel en 3 mots seulement, là encore les deux compères sont sur la même longueur d’onde : "sportif, rétro et avant-gardiste". Enfin, pour ne pas déroger à la règle, tous les deux nous décrivent la "fille hummel" avec les même mots "On se représente la fille qui porte les créations hummel  comme sportive, un petit peu garçon manqué mais pas trop. Elle est hipster, branchouille avec un côté hip hop affirmé".
 
 
Avant de les laisser, on leur demande leur conseil pour bien porter les sneakers, de plus en plus tendance. "N’hésitez pas à faire des mix and match, des mélanges de couleurs, d’imprimés, de motifs etc. Soyez originales ! Si vous avez un haut bicolore par exemple, portez-le avec des baskets de couleur différente de celles de votre haut. Et soyez vous-même, vous serez forcément stylées si vous vous sentez bien dans vos baskets !"
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW