HARD SELTZER, QUELLE EST CETTE BOISSON DONT LES AMÉRICAIN·E·S RAFFOLENT ?

Une eau pétillante légèrement alcoolisée qui nous vient tout droit des États-Unis. La promesse des producteurs de Hard Seltzer ? Une boisson sans gluten, sans sucre, peu calorique et vegan. Ça sent l’été. Cette marque au nom imprononçable saura-t-elle conquérir le palais des Français·e·s ?

Les marques se multiplient timidement mais sûrement sur le marché français, faisant de l’ombre à celle que l’on pensait tou·te·s indétrônable : la bière. Florida, Snowmelt, Natz, Alqua, Topo Chico, Fefe, la liste est longue, mais on a tout l’été pour les goûter, n’est-ce pas ?

Hard Sel…quoi ?

Elle apparaît en 2013 aux États-Unis, cette eau gazeuse alcoolisée est environ 1,5 fois moins calorique que la bière et 2,5 fois moins que notre ami le vin. Une boisson fraîche, vendue comme « healthy » et non-genrée. Le petit plus, c’est sa faible teneur en alcool. Profitez d’une légère ivresse sans en sentir le goût. Framboise, citron, pèche, fraise, le Hard Seltzer s’aromatise à tous les goûts de fruits. D’ailleurs, les arômes sont naturels, ce qui explique l’absence de colorant. Pas de conservateurs, par de gluten donc, finalement, qu’est-ce qu’il reste ? Simplement de l’eau gazéifiée et fermentée longuement avec du sucre de canne et une levure très active.

Pourquoi ça fait fureur ?

Les Millenials, généralement en quête de produits aussi festifs que sains, sont très intéressés par cette eau pétillante alcoolisée. Selon une étude*, 55 % des Américains amateurs de petits plaisirs alcoolisés consomment d’ores et déjà un Hard Seltzer par semaine. On vous l’avait dit… il se pourrait que la bière et le vin aient du souci à se faire. Maintenant, il est important de rappeler que passer à côté du goût de l’alcool n’est pas sans risque. En effet, ce genre de boissons pourrait attirer un public jeune et non averti. Finalement et à la longue, le faible pourcentage d’alcool peut avoir un véritable effet nocif sur la santé.

Des États-Unis aux terrasses françaises

En fait, l’avantage du Hard Seltzer, c’est sa facilité de production et son petit coût. La nouvelle demande grandissante des client·e·s est rapidement arrivée aux oreilles d’entrepreneurs français ou belges. Après Florida Hard Seltzer et son savoir-faire unique de Floride, White Claw considéré comme le leader américain, des marques made in France apparaissent. C’est le cas de la marque Alqua, produisant son propre Hard Seltzer avec de l’eau de source naturelle. Ou encore Fefe, marque parisienne. Coca-Cola lui-même se jette dans le grand bain en produisant son propre Hard Seltzer, TOPO CHICO. La marque s’inspire de la célèbre eau minérale mexicaine et la décline en boisson alcoolisée avec seulement 2 grammes de sucre par canette !

Vous l’aurez compris, boire un Hard Seltzer est devenu très tendance. Alors, à vos drinks, trinquez, buvez !

*Étude du cabinet Nielsen

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *