GRAINE D’HUMORISTE : DOROTHEE TAVERNIER

Je suis allée voir le spectacle de Dorothée Tavernier un soir de grand froid. J’avais sorti mon écharpe en laine préférée et mon parapluie des mauvais jours. Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ avais besoin d’ être réchauffée jusqu’au bout de mes ongles un peu beaucoup rongés.

Dorothée nous conte avec grande énergie, l’existence d’une comédienne qui galère pour boucler ses fins de mois entre sorties en boite de nuit en mode mais je ne suis pas alcoolique vous savez et ses journées à être vendeuse en mode ma vie est un cauchemar sans fin, tout cela sous le regard inquisiteur d’ une mère qui voudrait  une fille normale, c’est à dire mariée, 2 enfants avant ses 30 ans.

On a eu le temps de lui poser quelques questions à la sortie de son spectacle.

Paulette : C’est toi qui a écrit cette pièce où tu te mets en scène. Alors, la vérité vraie, est ce vraiment ton double que tu donnes à voir aux spectateurs ?
Pour écrire ce spectacle je me suis inspirée d’événements et de personnages rencontrés dans ma vie. Comment passer à cote d’une telle matière ? Je peux enfin dire aujourd’hui que j’ai eu de la chance ! Double ou pas double est ce vraiment important ?

Quand as tu découvert ton aspect comique ? Étais-tu du genre pitre de la classe ?
Quand on a été élevée par une grand-mère qui est le sosie de Jacqueline Maillan, on apprend l’humour très tôt.  Et sans le savoir, elle m a donnée une arme redoutable : le rire, qui m’a permis d’appréhender les aléas de la vie. Oui toujours pitre, pitre et repitre !  

Quels sont tes futurs projets ?
Je suis en écriture de deux projets cinématographiques : L’adaptation de « Quand je serai grande, je serai grande ». Avec Cyril Cohen. Et  » 30 ans que nous n’aurons plus jamais » avec Celia Granier Deferre. Ma source d’inspiration première restera la famille.

Si je te dis Paulette tu me dis ?
Ça me fait penser à Paul mon petit frère et  je l’aime !

Les Paulette, à l’instar de Dorothée le show est drôle, on s’attache très vite à ce double de la one woman show et on aimerait bien partager un lait fraise en sa compagnie et en profiter pour lui dire qu’elle a eu raison de persévérer dans sa passion ! Son spectacle est top ! Courez-y chaudement !

>Dorothée Tavernier
”Quand je serai grande, je serai grande” du mercredi 19 février 2014 au mercredi 26 mars 2014.  La Nouvelle Seine à Paris

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *