GRAINE D’ENTREPRENEUR : MALLOW BLOSSOM

Comme son doux nom le présage, elle fait fleurir des marshmallows. Des marshmallows comestibles par les yeux, des friandises de décoration, des raffineries sanctuaires, à la disposition de nos petits doigts maniant le crayon, le feutre ou le stylo comme la condition de leur créativité joliment inspirée. Charlotte Ronfaut est à la tête de Mallow Blossom, sa propre entreprise, après des études d’art, et nous invite sur son délicat nuage rose le temps de quelques questions.

 
Les carnets éclosent ici et là, se parent de sérigraphies florales épurées, aussi vintage qu’influencées par un naturel japonisant, déclinées en des coloris pop, électrisants, ou bruts, plus terre à terre. En cette saison 2013, c’est la papèterie qui a attisé le fin désir de Charlotte. Résultat, une efflorescence d’agendas et de mini cahiers, aux couleurs des envies sucrées de la créatrice, côtoyant contre un mur pastel des tote bags, horloges et guirlandes constellées à l’image de l’univers printanier. Tant de douceur dans un monde d’automne insatiable, il n’en fallait pas plus pour que nous nous intéressions à la vision romantico-artistique de cette jeune entrepreneure française.

 
Paulette : Hello Charlotte, d’où nous viens-tu donc exactement ?
Charlotte : Je suis originaire de Paris mais je vis actuellement à Toulouse, où j’ai suivi des études de design graphique à l’école des Beaux-arts.
 
Comment se lance-t-on, à 25 ans, dans l’aventure de l’entrepreneuriat ?
Après avoir obtenu en 2012, mon diplôme national d’art plastique, j’avais cette envie de pouvoir vivre de ce que j’aime plus faire, c’est-à-dire concevoir des motifs graphiques déclinés sur divers objets et  à travers un univers qui m’est propre. Oser créer ma marque fût un choix surprenant mais évident.
 
Lotus ou rose ? Pensée ou orchidée ? De quoi tes réalisations s’inspirent-elles ?
Je pencherais plus pour le lotus et l’orchidée, car ce sont des fleurs qui visuellement m’inspirent.
Leurs formes voluptueuses, rondes et douces, correspondent à l’univers de Mallow Blossom.
Pour créer, je m’inspire beaucoup des couleurs,  j’aime mélanger le naturel à des coloris dit néons.
En plus d’appuyer visuellement les réalisations par la création graphique du motif, travailler avec des couleurs permet de transmettre une large palette d’émotions.

 
Vers quoi Mallow Blossom tend-elle à évoluer ?
Mallow Blossom est encore dans sa première année, mais  n’a pas fini d’évoluer et de surprendre ; pour la prochaine collection, celle de 2014, la décoration et le textile seront au cœur de son développement, sans pour autant laisser de côté la papeterie, qui a fait connaître la marque. Viendront alors s’ajouter à la gamme de produits, des coussins principalement et d’autres produits textiles qui verront le jour dans le courant de l’année 2014. Les coussins seront disponibles dès Noël 2013 !
 
Le plus beau souvenir depuis la création de ta marque ?
Je commence  à avoir beaucoup de souvenirs  qui s’accumulent depuis la création en janvier dernier de Mallow Blossom, mais le premier événement auquel j’ai participé, en mars dernier, à La Boutique éphémère, rue Froissart à Paris, m’a permis de rencontrer d’autres créateurs, et avec qui pour certains, je suis restée en contact. L’ambiance entre les créateurs était humaine et chaleureuse. Un esprit auquel je porte beaucoup d’importance. Cet événement m’a également permis d’avoir mes premiers contacts professionnels pour la marque, un grand espoir qui naissait pour la suite ! J’y serai d’ailleurs pour l’édition de Noël prochain, du 20 au 22 décembre.

 
Un rêve pour Mallow Blossom ?
Je croise les doigts pour que ça ne reste pas à l’état de rêve… Je souhaiterais que Mallow Blossom puisse être distribuée dans des boutiques à travers la France, et voir internationalement. Et éventuellement développer des collaborations avec plusieurs grandes firmes dans le domaine de la décoration. Ce sont quelques uns de mes grands rêves pour l’avenir de Mallow Blossom, mais nous verrons bien ce que l’avenir me réserve, j’espère que du bien dans tous les cas !

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *