GRAINE DE CRÉATEUR : LA TÊTE DE SOPHIE

Si l’on trifouille par-ci par-là, piochant parmi son amas de filaments neuronaux, il y en a de jolies idées dans la caboche de Sophie.

 
Allers-retours entre Terre et nuages pastels, c’est à Biarritz que son aura créative trouve un pied-à-terre. Insufflant de la poésie dans ses doigts fins, c’est par une joaillerie home-hand-heart made qu’elle se traduit alors, sur des joncs, bracelets, bagues et colliers plaqués or.


 
Au sein de son expo de doux bijoux, les grigris régressifs sont au pays des merveilles. Les dragées rose layette se portent sur une fibre dorée encerclant le poignet, la bonne étoile ne perd jamais le nord, assiégeant l’annulaire, et les souvenirs de la mer n’attendent un corps hâlé pour le parer. Sus à la porcelaine et ses alliées perles colorées, aidant le bracelet brésilien à renouer avec la sobriété !
 
Toute cette trésorerie délicatement fignolée, dans une candeur ici princesse. Pas besoin de diadème sur port de tête royal chez la tête de Sophie, l’ornement de cou, de poignet ou de phalange suffit.


 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *