GRAINE DE CRÉATEUR : HEIDI’S


Kiliwatch, Colette, Surface to Air… Les points de vente qu’on adore s’arrachent Heidi’s
.
 
La petite marque s’impose dans le monde de la maroquinerie, et même plus que ça. Néna Woreth, la créatrice de ces petites merveilles uniques a pris le parti de créer des sacs haut de gamme à l’aspect vintage. En travaillant des pièces de cuir souple pour des sacs pratiques et jolis, Néna a tout compris ! Et mon petit doigt me dit que Louise Bourgoin est fan de ses créations…


Des portefeuilles, des cabas, des besaces, des sacs sceau, grands, petits, camel, argentés… Il y a forcément le basic de nos rêves ! Rencontre avec la créatrice, pour en savoir un peu plus :

 
Paulette : En quelques mots, peux-tu nous expliquer ton parcours?
Néna : Je suis née à Palma de Majorque d’un père espagnol et d’une maman suisse. J’y reste le temps de ma petite enfance puis départ pour les Alpes. Retour à Lausanne aux rives du lac Leman. J’y fais mes études universitaires puis je pars pour Paris où je m’inscris au cours du Studio Berçot, une école de stylisme. Après plusieurs stages en maison, je décide de toucher au monde du spectacle. Costumes de cinéma et stylisme de pub me passionnent quelques temps, mais il manquait la création… Je deviens alors assistante d’un créateur suisse de maroquinerie à Milan, et me voilà touchée par le virus !

 
Et comment est né Heidi’s ?
HEIDI’S est né il y a deux ans, après avoir fait de la "recherche en sac à main" sous le nom des sacs de Nena. J’ai fait pendant dix ans des centaines de sacs tous différents, que des pièces uniques ou des micro-séries. En 2010 est né le désir de faire plus simple ! Je voulais et créer une collection du genre permanente, intemporelle. Braver le rythme de ma mode saison après saison ! Je voulais faire une ligne indémodable…donc sobre.

 
Tu as choisi de t’orienter vers la maroquinerie, pourquoi pas plus ?
Avant de faire des sacs j’ai aussi essayé de monter une collection de robes. L’idée était la même que pour mes sacs : Une matière, une couleur. J’ai fait une collection de 15 robes noires en crêpe, que j’ai vendu en magasin en Suisse à cette époque là. Mais je me suis vite rendue compte qu’il fallait investir beaucoup pour y arriver… J’ai préféré faire en fonction de mes moyens, je suis aujourd’hui complètement auto-financée !

 
Où puises-tu tes inspirations, des créateurs préférés ?
Mes inspirations surgissent de partout ! Un film, une musique, un groupe, un spectacle, une fille qui passe, une fleur, un tableau, une installation d’art moderne, une bête sauvage, la nature, l’architecture…. et mes propres désirs et fantasmes de projection personnelle. Je n’ai pas de créateur préféré, j’aime certains univers comme Martin Margiela, Chloé, Céline, Hermès…
 

 
Quelle est ta pièce Heidi’s préférée pour ce début de saison ?
Ma pièce favorite reste le cabas Sunshine noir or ou fauve !! (195€)
 
Des projets à venir ?
Les projets, tout de suite, ce serait de participer au prochain salon Who’s Next : un grand pas dans le monde professionnel.
 
Que dirais-tu aux Paulette qui veulent se lancer dans la création ?
Mon conseil : FAIRE SIMPLE !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW