GRAINE DE CRÉATEUR : CONSTANCE L.


Poétiques et élégantes, les créations bohèmes de Constance L ont le vent en poupe ! Rencontre avec une jeune créatrice qui monte, qui monte !


Paulette : Parle-nous un peu de toi Constance ?
Constance : Je m’appelle Constance, j’ai 23 ans, je suis originaire de Lille. J’ai arrêté mes études il y a deux ans pour me consacrer intégralement à la création de bijoux. J’ai toujours été beaucoup plus manuelle que cérébrale : autodidacte, je n’ai jamais fait d’études en rapport avec la joaillerie. Depuis huit mois le label lillois Maisons de mode qui soutient les jeunes créateurs m’accompagne dans mon projet. Je bénéficie de son réseau de contacts, ce qui m’a valu de me faire connaître plus rapidement.
 
Quelle est l’histoire de ta marque ?
L’histoire de ma marque repose surtout sur le destin : je pense seulement avoir rencontré les bonnes personnes au bon moment.  Je me suis d’abord installée à mon compte,  je proposais mes créations dans une petite boutique de Lille puis Maisons de mode m’a vite sollicité et m’a encouragé en me donnant l’opportunité de développer ma marque. Désormais j’ai mon propre atelier et ma boutique sur Lille.
 
Quelles sont tes inspirations ?
Je puise mes inspirations un peu partout. Lorsque je regarde des films je m’attache particulièrement aux détails : les décors, les costumes, les accessoires. Je lis aussi beaucoup de magazines mais je ne m’attarde pas plus que ça sur les tendances actuelles. Je préfère la couleur bronze à celle de l’or ou de l’argent et je mise également beaucoup sur les couleurs pétillantes pour mettre en valeur le bijou. J’aime les créations à la fois simples et raffinées.


Quelles femmes représentes-tu à travers tes créations ?

Lorsque j’imagine un nouveau bijou, je le pense pour moi. Je créé des pièces que j’aimerais porter ! Mes bijoux sont donc pour des femmes qui me ressemblent : fraiches et indépendantes.
 
Quel est ton rapport aux bijoux ?
J’ai toujours été très attirée par cet univers: petite, je m’amusais déjà à créer des bijoux fantaisie. La mode est beaucoup plus abstraite pour moi car plus difficile à visualiser. Je pense que c’est avant tout lié à la matière. Selon moi on assemble et désassemble plus facilement un bijou qu’un vêtement pour faire ses petites expériences.
 
Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?
J’ai pas mal de projets en tête ! J’aimerais pouvoir développer ma marque : étendre mes points de vente en France mais aussi faire découvrir la marque Constance L à l’étranger. J’aimerais également pouvoir reprendre une formation pour développer ma technique et pourquoi-pas évoluer dans une collection plus haut de gamme.
 

CONSTANCE L.

Site

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *