GRAINE DE CRÉATEUR : CAMILLE ENRICO

Partir pour s’enrichir, revenir pour créer, c’est le credo de Camille Enrico. Bolivie, Brésil et Birmanie sont alors les 3B gagnants de sa toute première collection, autant dédiée à l’ailleurs qu’au mystique protecteur. On craque pour ses bijoux talismans.

 
Le canevas maya comme ornement, les poings fermés autour d’une phalange, le mauvais œil est chassé avec de l’ethnique épuré. Black et or, rouge et argent, les symboles spirituels et traditionnels piochent leur place sur une joaillerie quotidienne. Empruntés du bouddhisme à la Camargue, les zébrures sur manchette, roses sur collier plastron ou chapelet devenu bague se font armures folkloriques féminines.



 
Le bout du monde à portée de doigt, l’artisanat fantaisie mêlé aux emblèmes porte-bonheur, le tout signé de l’âme d’une voyageuse esthète talentueuse.
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *