GRAINE DE CRÉATEUR : BLUECRAFT


Les créations bien inspirées d’Hélène Mathiot n’ont pas fini de faire parler d’elles. Paulette vous dit tout sur la jeune marque qui monte : BlueCraft
www.blue-craft.com.
 
Peintre, bloggeuse, photographe… Hélène Mathiot à plus d’un tour dans son sac quand elle décide de lancer son label blueCraft il y a un an. 
 
Graphique et pictural, l’univers d’Hélène conjugue à la fois la spontanéité créative et le travail au pochoir proche du domaine du Street Art qui influence largement son travail. Attachée au développement durable, l’éthique environnementale de la créatrice se retrouve à travers ses créations puisqu’elle ne travaille qu’avec du coton bio, qui est aussi pour elle synonyme de qualité.
 
 
La designeuse, qui aime apporter une touche singulière aux vêtements, a également fait le choix de vendre ses pièces en petite série pour ne pas dénaturer la personnalité de ses créations.
Preuve d’un succès grandissant, BlueCraft s’est récemment associé à la bloggeuse Punky B. Une collaboration qui à fait naitre une gamme de sweats street wear à l’effigie de la modeuse. Mais l’ambition du Label ne s’arrête pas là : la créatrice à d’ores et déjà lancé un modèle en exclusivité pour la boutique parisienne La Botica (dans le 20ème arrondissement de Paris).
 
Attention les Paulette BlueCraft risque de faire du bruit ! Rencontre.
 
 
Paulette : Salut Hélène, peux tu nous parler de ton processus de création ?
Quand je vois le support sur lequel je vais travailler, les idées me viennent instantanément. Je créais à l’intuition. Mon mot d’ordre ? L’impulsion !
 
Lorsque tu créais, où puises-tu l’inspiration ?
Je peins beaucoup, je photographie. En ce moment, je m’inspire du travail du photographe Thomas Jorion et des œuvres de Hackenwerth. Je suis également l’actualité artistique sur le web.
 
Pourquoi BlueCraft ?
Le mot Craft fait référence au coté artisanale. Blue, c’était pour rappeler l’univers de la couleur qui est important dans mes créations. C’est aussi un clin d’œil au bleu de travail des artisans. 
 
Si quelqu’un devait porter tes créations, ce serait qui ?
David Bowie ?
 
 
Peux-tu nous parler de ta collaboration avec la bloggeuse Punky B ?
Je lui ai envoyé un book par mail et elle a écrit un article. Je ne connaissais pas l’univers des blogs mais j’ai aimé sa manière d’écrire.
C’est quelqu’un de vrai ! Nous sommes en contact depuis quelques mois, elle suit au fur et à mesure toutes mes nouveautés. J’aime beaucoup ce qu’elle représente. Créer ces sweats avec elle a été une belle expérience.


 
Justement parle nous de ces sweats que tu as créé avec elle ?
Il y en a deux. Ils portent la lettre « B » et des numéros dans le dos : le 17 et le 26. La couleur a été choisie par Punky.B et on a décidé des numéros ensemble.
Pour ma part, le choix des nombres se porte essentiellement sur le graphisme, sans affectif particulier. La première série de sweats portait le 0, le 5 et le 6. L’idée était de débuter une suite numérique que l’on pourrait suivre au long des créations.
 

 
Quels sont tes projets pour l’avenir ?  
Je vais poursuivre cette idée de créer des modèles uniques pour certains créateurs ou boutiques. Je vais également travailler sur d’autres supports : pourquoi pas des chaussettes ! 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *