GOD BLESS AMERICA, LE MEILLEUR DU VINTAGE


God Bless America, vous connaissez ? C’est un site qui regroupe le meilleur du vintage. Rencontre avec sa créatrice, Emmanuelle Rienda, qui nous raconte les débuts de la marque et nous parle de ses projets à venir. Attention, il va y avoir du changement !

Paulette : Emmanuelle, peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Emmanuelle :Je suis la créatrice derrière God Bless America. Acheteuse, designer, styliste, photographe… J’ai développé un univers qui me ressemble. Pour moi, God Bless America est bien plus qu’un simple e-shop, c’est un véritable label qualité qui assume une mode épurée, décalée, pointue et accessible ! Une combinaison de vêtements Vintage (customisés ou non) et de pièces Créateurs « coup de cœur » !
 
God Bless America, ça a commencé comment ?
L’aventure a démarré en 2008, à Los Angeles, où j’ai vécu 2 ans et où je me suis passionnée pour le Vintage. Je me suis lancée dans le DIY et j’ai commencé à travailler sur une collection qui a rapidement trouvé sa clientèle dans le monde entier. En février 2011, après de longs mois de préparation, God Bless America est né en France.

 

Quel est ton parcours, jusqu’à cette formidable aventure ?
Après avoir travaillé plusieurs années dans la mode et le marketing à Paris, j’ai quitté la France pour travailler à Los Angeles en 2008. De retour en France, je me suis consacrée entièrement à la création et au développement de God Bless America. Hyperactive et boulimique de travail : je travaille aujourd’hui en parallèle dans une agence de communication où je développe des projets d’envergure.
 
Sur quels critères sélectionnes-tu les pièces présentes sur l’e-shop ?
Le choix s’effectue au gré de mes voyages, trouvailles, coups de cœur, rencontres avec des créateurs talentueux. Je suis à la recherche d’originalité et d’authenticité. Je souhaite soutenir les jeunes créateurs en leur ouvrant mon réseau. Développer une mode éthique, en recyclant les vêtements du passé, et porter les jeunes créateurs vers le haut, c’est important pour moi. « God bless America, land that I love ».
 
« JE M’INSPIRE DE SOFIA COPPOLA, D’HELMUNT NEWTON ET DU DÉSERT CALIFORNIEN »

Quelles sont vos inspirations, qu’elles soient « modesques » ou autre ?
Dans mes inspirations, on retrouve entre autres Sofia Coppola, Helmunt Newton. J’aime aussi l’univers du photographe japonais Nobuyoshi Araki. J’ai un goût particulier pour l’univers Californien, les côtes sauvages, le désert, Joshua tree, les routes qui s’étendent vers l’infini…
 
C’est quoi une fille GBA ?
Elle est indépendante, créative et visionnaire. Elle est sensible à l’environnement dans lequel elle vit, souhaite se démarquer et s’habille selon ses inspirations en créant sa propre mode !


Quels sont tes projets à venir ?
Un vent de nouveautés souffle sur God Bless America. Nous sommes en train de travailler sur un nouveau concept, je dis « nous », car Matthieu Serra, mon partenaire dans la vie depuis de nombreuses années, rejoint l’aventure pour gérer toute la partie technique.
Nouveau site internet, nouvelle sélection et grande nouveauté : des créations exclusives God Bless America ! J’ai également été sélectionnée pour exposer dans le Carreau des Créateurs du Marché de la mode Vintage les 2 et 3 juin prochain à Lyon.
 
> Ça vous a plu ?
N’hésitez pas à vous inscrire
sur le site
pour être informé en avant-première
du nouveau lancement !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *