GLASS MARCANO, SYMPHONIE D’UNE RÉUSSITE

Glass Marcano est la première femme noire à diriger un orchestre en France. C’est Laurent Campellone, directeur de l’Opéra de Tours, qui lui confie la scène le temps d’un concert, le 7 février dernier. 

Glass Marcano - © @paulette-talks

C’est dans son pays d’origine, le Venezuela – où elle étudiait le droit, dirigeait des orchestres d’enfants et prenait des cours alternatifs d’orchestre (elle pratique le violon depuis ses 8 ans) – que Glass Marcano entend parler de la première édition du concours international La Maestra, réservée aux femmes. Elle y voit une chance de réaliser son rêve : devenir cheffe d’orchestre ! 

Elle rencontre alors des difficultés, comme payer les frais d’inscription de 150 €. Pour réunir la somme, la musicienne ouvre une cagnotte participative et vend des fruits sur le marché. Quant à La Maestra qui devait se dérouler en mars 2020, elle est reportée à septembre, Covid oblige. Touché·e·s par sa fervente volonté, les organisateur·rice·s du concours (la Philharmonie de Paris et le Paris Mozart Orchestra) décident de remuer ciel et terre pour l’aider à venir en France. Opération réussie ! Glass Marcano obtient le visa malgré les frontières fermées, et s’envole à bord d’un avion humanitaire espagnol. 

Son parcours est semé d’embûches, mais son énergie n’ayant d’égal que son talent, la voilà prête à marquer l’histoire de la musique classique occidentale.

Jour J : la Vénézuélienne ne parle ni français ni anglais, mais manie le langage musical avec sa baguette… et son sourire. Elle ne gagne pas le concours, mais reçoit le Prix de l’Orchestre et se voit offrir une place au sein du Conservatoire régional de Paris. Sa prochaine étape ? Diriger l’orchestre national de Lyon pour les victoires de la musique classique. 

Il n’existe que 4,3 % de femmes cheffes d’orchestre dans le monde, on espère que Glass Marcano ouvrira le bal d’une future génération de virtuoses !

> Article d’Imene Besbes

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *