GEORGES DE LA SEMAINE #85

Vous l’avez peut-être croisé lors de soirées parisiennes, rencontre avec Yann, jeune parisien de 22 ans.

Paulette : Est ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Yann Silasi, Parisien, b-boy, model quand il fait beau le week-end et accessoirement Chargé d’Affaires chez N3RD.
 
Qu’est-ce qui te fait sourire ?
Les surnoms de mes potes (Srun, Smarty, Minho…) et un peu près tout. Je suis “bon public”, à la limite de la niaiserie.
 
La chanson que tu écoutes en boucle ?
“I wanna spend my life with youuuuuu” : La ritournelle de Sebastien Tellier 24/7, chaudement recommandé.
 
Le métier de tes rêves, ce serait quoi ?
Influenceur. Histoire de vous faire acheter et porter n’importe quoi. Ah, on me dit dans l’oreillette que vous le faîtes naturellement.
 
Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
Aucun. J’ai appris une technique de respiration assez efficace sur internet (gratuite). Bon, quand même, “À la recherche du Bonheur” avec Will Smith, j’avoue que c’était vraiment chaud !
 
Quelle est ta petite manie ?
Je texte mon jumeau pour tout et surtout pour RIEN pour éviter de me parler à moi même.
 
Une passion dont tu aurais un peu honte ?
Ma passion c’est le Breakdance et c’est une fierté. Un Art pas assez mis en avant, mais ce n’est pas si mal en y réfléchissant.
 
Le plat, la recette que tu ne rates jamais ?
La salade de fruits où le grec de banlieue.
 
Une expression culte que tu dis tout le temps ?
“Mens sana in corpore sano”, un esprit sain dans un corps sain. Histoire de me rassurer quand je fais du sport où pendant la préparation de ma salade.
 
La fringue préférée de ta penderie ?
Ma veste Atelier Beaurepaire. J’ai rencontré les créateurs lors d’un shoot au studio Deux Choses Lunes, impossible de m’en séparer
 
Le dernier concert où tu es allé ?
L”Applesap Festival” à Amsterdam cet été : l’un des meilleurs festivals Hip Hop d’Europe. Le stage du label Soulection était incroyable #TurnUp.
 
La personne que tu rêverais de rencontrer ?
Michael Jackson… Mais c’est un peu tard ! RIP MJ.
 
Un lieu de vacances pour décompresser ?
La campagne paradisiaque de mon pays d’origine, l’Angola ou la maison de mes parents dans le 77, c’est tout aussi calme, un peu trop même…
 
Le pire texto que tu aies jamais reçu ?
“Ok.” L’angoisse… surtout après avoir envoyé un long pavé.
 
Ton plus gros moment de honte ?
Bataille de bouffe dans une école lorsque j’habitais Berlin. Mes parents m’ayant bien élevé, j’ai donc jeté mon verre pendant la bagarre et cassé une vitre. J’avais 8 ans et terriblement honte. Ps : Je ne parle toujours pas allemand correctement.
 
L’endroit où on peut te croiser un vendredi soir ?
Mes vendredi soirs ne se ressemblent pas. Vous pouvez me croiser à la danse (lieu tenu secret), dans un petit bar sympa où chez des amis pour l’apéro. Je reste soft mes sœurs vont sûrement lire cette interview.
 
The next big thing pour toi ?
Le tournage d’un teaser pour une soirée House à Bruxelles mi-septembre et d’autres shoots avec Yoann, mon jumeau. Dédicace oblige.
 
Qu’est-ce qui te fait craquer chez une fille ?
Son sourire, son humour, sa plastique (rires). Un accent peut être un plus, non négligeable.
 
La Paulette de tes rêves serait…
Open-Minded, spontanée et à l’aise en talon comme en BASKETS.
 
En couple ou célib ?
A la recherche de ma Paulette sur les réseaux sociaux…
 
Tu nous lâches ton Instagram ?
Avec plaisir ! @ian_work
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *