GEORGES DE LA SEMAINE #83


Photo de Sébastien Lascoux
 
Rencontre avec Pierre Rochefort, à l’affiche du film Nos Futurs de Rémi Bezançon, en salles depuis le 22 juillet.
 
Paulette : Qui es tu ? Peux tu nous parler de ton parcours ?
Pierre : Pierre, comédien, 34 ans. J’ai commencé par obtenir un BAC L, sans mention, je l’ai eu aux forceps. Puis après, comme je ne savais pas quoi faire, j’ai fait une école pour devenir animateur radio et j’ai bossé à la fnac pendant 7 ans. En parallèle, j’étais chanteur dans plusieurs groupes de musique -car je suis passionné de musique- mais ça ne fonctionnait pas trop (rires).  Et comme je suis très timide, on m’a conseillé d’aller faire du théâtre. Mais j’étais très réticent, car je ne voulais pas du tout devenir comédien comme mes parents (Il est le fils de la réalisatrice Nicole Garcia et du comédien Jean Rochefort, ndlr). J’ai fini par faire le Conservatoire et au bout de 3 jours, j’étais conquis. Avec des potes on a monté des pièces de théâtre, puis j’ai fait de la figuration, je tenais vraiment à accomplir ce parcours seul. Et me voilà aujourd’hui à l’affiche du film Nos Futurs de Rémi Bezançon.
 
Qu’est-ce qui te fait sourire ?
Les gens qui ont une lumière en eux, qui sont bien dans leur pompes.
 
La chanson que tu écoutes en boucle ?
Loving You, de Minnie ripperton.
 
Le métier de tes rêves ?
Chanteur de rap ou basketteur noir américain.
 
Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
Mommy, de Xavier Dolan.
 
Une petite manie ?
Acheter des disques.
 
Une passion dont tu aurais un peu honte ?
Les comédies musicales, j’adore. Bon après, de la à jouer dans une comédie musicale… Il faudrait vraiment que ce soit très très bien écrit, une belle histoire d’amour avec de beaux textes et de belles mélodies…. Mais ça, c’est très difficile !
 
La recette que tu ne rates jamais ?
Une tourte “saumon – chèvre – marshmallow”. Oui, oui, je mets de la guimauve dans mes quiches, et c’est très bon. Je n’ai que des compliments.
 
Une expression culte ?
“L’important ce n’est pas la chute mais l’atterrissage.”
 
La fringue préférée de ta penderie ?
Mon tee-shirt Tee of life, une marque nantaise très cool.
 
Ton dernier concert ?
Tricky, au Défense Jazz Festival. Mais c’était très chiant, il chantait dos au public. Dos au public ! Non mais…
 
La personne que tu rêverais de rencontrer ?
Forest Whitaker. Sinon j’aimerais bien boire un coup avec J. J. Johnson, il parle français ça pourrait arranger les choses.
 
Un lieu de vacances pour décompresser ?
La Hollande ! J’ai fait plusieurs fois le tour des Pays Bas en vélo, ça décompresse…
Et cet été je pars à Barcelone pour une semaine et aussi à l’île de ré, dans la maison familiale. J’y vais depuis 30 ans, impossible de passer un été sans m’y rendre.
 
Le pire texto que tu aies jamais reçu ?
“Je te quitte pour José, mon prof d’Aquabike. Tschuss !”
 
Ton plus gros moment de honte ?
Je m’assume jusqu’au bout !
 
L’endroit où on peut te croiser un vendredi soir ?
Dans le 18ème arrondissement de Paris, à La timballe.
 
Qu’est-ce qui te fait craquer chez une fille ?
Les cheveux courts.
 
En couple ou célibataire ?
En couple
 
Tu nous lâches ton compte Instagram ?
@Pierrerochefort
 
Des projets ?
Défendre Nos futurs (en salles depuis le 22 aout), j’ai vraiment adoré le tournage, j’aime beaucoup le résultat. Il faut aller voir ce film les Paulette ! Et sinon je serai à l’affiche de Marie et les naufragés, avec Vilma Pons et Eric Cantona en janvier.

 
Et sinon quelques questions en rapport avec le personnage que tu joues dans Nos Futurs…  Pourrais-tu, comme lui, jeter ton téléphone dans un lac ?
Ah oui oui, c’est un grand fantasme. J’ai déconnecté complet de mon téléphone pendant 10 jours (on me l’avait volé) et j’ai adoré !
 
Une chanson sur laquelle tu pourrais te lâcher en boite de nuit ?
 
Un souvenir de jeunesse marquant ?
Pour mes 18 ans je me suis rasé la tête, je n’ai jamais vu autant de regards de dégoûts et d’animosité de ma famille (rires).
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *