GEORGES DE LA SEMAINE #81

Lisa a rencontré Antoine, aka DJ Jean Tonique, sur la plage de l’Octopussy, à Calvi On The Rocks. Rencontre les pieds dans l’eau avec ce jeune parisien.

 
Paulette : Qui es-tu Antoine ?
Antoine : J’ai commencé la musique en conservatoire très jeune. Puis vers 15 ans, je suis passé à la musique électronique. Le projet Jean Tonique est né à 19 ans. Ça se développe bien maintenant.
 
Jean Tonique, c’est le résultat d’une mauvaise blague ?
Oui un peu ! Je cherchais un nom avec un pote, on a fait le tour de toutes les vannes possibles et on s’est arrêtés sur celle-là, elle faisait pas mal écho à ce que je faisais.
 
Ta patte en tant que DJ ?
Un gros mélange entre de la funk, de la disco, de la house.
 
La chanson pour danser les pieds dans l’eau cet été ?
Le morceau de Jocelyn Brown, “Somebody Else’s Guy”, le meilleur morceau du monde.
 
Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
“Les Petits mouchoirs”, avec la fin hyper longue où tout le monde pleure à cause de la mort de Jean Dujardin.
 
Ta B.O. de film préférée ?
Celle d’”Interstellar” était vraiment bien.
 
La petite manie que tu as ?
Je suis tout le temps en retard !
 
La recette que tu ne rates jamais ?
Des pâtes à l’huile d’olive, avec du comté râpé, des petites tomates cerise et du basilic. C’est trop bon, et si tu ajoutes un peu d’aromates c’est encore meilleur !
 
Ta phrase culte ?
“Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.”
 
Ton spot préféré à Calvi ?
La plage de l’Alga, cette petite crique planquée où s’est installée la Villa Schweppes…
 
Le concert que tu attendais le plus à Calvi On The Rocks ?
Kindness était vraiment mortel. Sinon Hot Chip que je n’avais jamais vu en live !
 
La suite de tes vacances ?
En août, à Marseille et St Tropez, tranquille.
 
Ton cocktail préféré ?
Le Moscow Mule avec de la vodka, de la ginger beer et du jus de citron. Ou le Dark and Stormy avec du rhum.
 
Pas de gin tonic ?
Non j’aime pas ça !
 
Une dédicace aux Paulette ?
“Coucou les filles !”
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *