GEORGES DE LA SEMAINE #63

Virtuose du piano qu’il pratique depuis l’âge de deux ans, rencontre avec l’Arménien Tigran Hamasyan, personnalité exceptionnelle du jazz contemporain.

 
Qui es tu ?
Un être humain qui aime la musique
 
Qu’est ce qui te fait rire ?
Certains photographes
 
La chanson que tu écoutes tous les jours ?
Jora Grigoryan  « Aravotun demin »
Led Zeppelin  « Custard Pie »
Arve Henriksen « Loved one »
 
Le métier de tes rêves ?
Je fais le métier de mes rêves. Jouer de la musique? c’est mon rêve.
 
Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
Menq (We) de Peleshian
 
Qu’est ce que tu regardes en premier quand tu vois une fille ?
Je regarde là où elle regarde.
 
Ta petite manie ?
Grogner pendant que je joue au piano
 
La recette que tu ne rates jamais ?
L’omelette arménienne au pastrami avec de la salade.
 
Ton modèle en musique ?
Komitas
 
La fringue préférée de ta penderie ?
Mon pantalon gris esprit empire
 
Le dernier concert où tu t’es rendu ?
C’était un super concert d’Andreas Marin où il y avait deux danseurs de break dance et un musicien indien. Dingue ! C’était d’ailleurs en France, à la cité de la musique.
 
Où devrions nous écouter ton album ?
N’importe où tant que votre coeur et votre esprits sont ouverts.
 
L’artiste que tu rêves de rencontrer ?
Le réalisateur Peleshian
 
Où peut on te trouver un vendredi soir ?
Les vendredi se suivent mais ne se ressemblent pas. Des fois je passe ma soirée assis sur une chaise, dehors, des fois je reste à la maison, parfois je lis au Café Mirzoyan à Yerevan, à  Bellevilloise à Paris ou au Smalls jazz club à New York.
 
Une destination pour les vacances ?
Tatev, en Arménie
 
Justement, si nous devions aller en vacances en Arménie, que devrions nous faire ? Où aller ?  
Alors déjà Yerevan, bien sûr, puis ensuite Noravanq, Tatev, Ohanavanq puis les monastères de Geghart, la ville de Gyumri (allez à Poloz Mukuch tavern, la cuisine est trop bonne). Pour les activités : Ulixanyan jazz club à Yerevan, Mirzoyan Gallery à Yerevan, Silkroad (centre culturel/hotel) Narekatsi Art institute, Erebuni Museum.. .Speakeasy cocktail bar…etc.
 
The next big thing ?
Alors j’ai un projet un peu spécial cette année qui sera dévoilé en septembre. Il s’agit d’un album sur la musique sacrée arménienne du 5ème au 20ème siècle où je serai en duo avec le choeur de Yerevan. On va donner 100 concerts dans le monde entier (surtout dans les églises) afin de commémorer les 100 ans du Génocide arménien, toujours contesté par le gouvernement turc.
 
Pour le voir en concert :
03.03.15 : Le Trianon, Paris
10.04.15 : Philharmonie de Paris, en duo avec Brad Mehldau
16.05.15 : Jazz sous les pommiers, Coutances

Virtuose du piano qu’il pratique depuis l’âge de deux ans, rencontre avec l’Arménien Tigran Hamasyan, personnalité exceptionnelle du jazz contemporain.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *