GEORGES DE LA SEMAINE #52

On a rencontré Nicolas, 30 ans, lors d’une soirée thématique japonaise (d’où la photo). Ni une ni deux, on vous le présente à travers un petit quizz musclé, dédicace au fan de boxe qu’il est.

 
Paulette : Qui es-tu ?
Moi, Nicolas Z., 30 ans. Je bosse dans la communication et les médias. J’ai aussi créé un site de boxe, cultureboxe.com, qui tourne pas mal. Attention, ceci n’a rien à voir avec les coffrets cadeaux.
 
Qu’est-ce qui te fait sourire ?
Tous les jours, les surnoms de mes amis : Ch’bip, Poulard, Kuine, Papy, Opiste, le Citoyen…
 
La chanson que tu écoutes en boucle ?
“Walk the line” de Johnny Cash.
 
Le métier de tes rêves, c’est quoi ?
Rentier, sans hésitation. Pour pouvoir…faire tout ce qui me passe par la tête. Ou alors magnat de la presse locale, pour pouvoir…porter une écharpe rouge.
 
Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
Rocky VI, c’est ma comédie romantique à moi.
 
Le souvenir sportif qui t’a le plus marqué ?
Mon combat (oui il n’y en a eu qu’un, c’est ce qu’on appelle une carrière éclair) sur un ring de boxe à Mexico. Grosse ambiance et gros shoot d’adrénaline.
Qu’est-ce qui te fait craquer chez une fille ?
+1 pour les filles qui ont des petits yeux de chat.
 
Ta Paulette de rêve serait…
? Ma Paulette de rave aime danser dans les champs la nuit ?
 
La recette que tu ne rates jamais ?
La pizza (Dino) du coin de la rue.
 
Ta phrase culte ?
“Le droit de s’en aller, le droit de se contredire”. Parce que la vie est trop courte
 
La pièce fétiche de ta penderie ?
Le peignoir ça compte ? Tribute to Tony Soprano.
 
Ton dernier concert ?
IAM à l’Olympia. Oui, j’ai dansé le mia en live.
 
Un lieu de vacances pour décompresser ?
Le Thoureil, un petit hameau en bord de Loire. Chez un ami qui y a une maison qu’on squatte méthodiquement chaque année. Au programme : barbecue, saucisses et jeux de boules.
 
Le pire texto que tu aies jamais reçu ?
Le texto d’une ex avec la photo de son échographie. Il était écrit : “BOUH !”
 
L’endroit où on peut te croiser un samedi soir ?
Au café Custine, dans le 18e, pour les soirées Dim Sun. Du gros son électro et des ravioli. Du plaisir pour la bouche et les oreilles, en somme.
 
The next big thing pour toi ?
Un départ pour Buenos Aires et une grande page blanche à remplir. Mais pas d’angoisse, pour l’instant…
 
En couple ou célib ?
Célibataire.
 
Tu nous lâches ton Twitter ?
Si tu veux, c’est @vilm0s.
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW