GEORGES DE LA SEMAINE #16

Cette semaine on vous présente Romain, jeune entrepreneur du web à la tête de la plateforme créative Artbeat.

Paulette : Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Romain Régnier, j’ai 24 ans, je vis à Paris (de temps en temps à New-York), et je suis le co-fondateur & CEO, de Artbeat (www.artbeat.net) depuis 2012, que j’ai crée avec deux associés Yun et Takashi. J’ai eu cette envie de créer une plateforme créative à la suite de mon stage de fin d’études aux États-Unis. Artbeat est lancé depuis février 2014 en France et aux États-Unis.
 
Tu nous en dis plus, en quoi consiste Artbeat ?
Artbeat, c’est une plateforme innovante du secteur de l’Art et des Social Media. L’idée est de permettre via cette plateforme de promouvoir les talents de demain dans tous les domaines culturels, des peintres, en passant pas des illustrateurs, photographes ou encore chanteurs.
C’est donner l’accès aux artistes une manière de gérer facilement leur vie culturelle. De leurs permettre de se trouver facilement entre eux pour des collaborations, ou partenariats par exemple. C’est aussi un moyen de trouver facilement son public, et pour les professionnels de découvrir des artistes.
Le public lui à l’inverse peut découvrir en deux trois clics, les artistes dans différents domaines qu’il est susceptible d’aimer via les critères de recherche qu’il aura rempli.
 

Ton dernier artiste coup de cœur ?
Stéphane Sierra, un mec qui fait notamment des portraits, un travail fort.

Ton dernier concert ?
A New-York, dans un bar jazz, assez cool pour le concert de “The Hot Sardines”, nom un peu barré, mais c’est un groupe génial, franco-américain, super groovy.

La chanson que tu écoutes en boucle ?
Summer de Joe Hisaishii, musique extraordinaire et hyper relaxante

Le dernier film qui t’a fait pleurer ?
A deux doigts de pleurer devant “Le vent se lève” de Miyazaki, très émouvant.

La recette que tu ne rates jamais ?
La recette où j’ai eu le plus d’éloge de la part de la gent féminine, le poulet au curry et lait de coco, ça donne un mélange juste extraordinaire.

Un endroit de vacances pour décompresser ?
J’ai grandi dans les îles, entre Nouméa et Tahiti, et l’endroit ou je me sens bien c’est quand je fais de la plongée, tu oublies tout. Donc je dirais sous l’eau et particulièrement à Tahiti.

Ta phrase culte ?
C’est une phrase de Goethe, “Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.” C’’est une phrase que j’aime beaucoup car ça te motive à oser, et te dire que tu trouveras toujours les moyens d’accomplir tes rêves.

Où est-ce que l’on peut te trouver un vendredi soir ?
A la Comète à côté du métro Cadet, ou au Petit Garage rue Jean Thibault, ils ont de très bon Mojito.

La pièce fétiche de ton dressing ?
A défaut de faire clicher du jeune entrepreneur dans le web je dirais un hoodie.

Qu’est ce qui te fait craquer chez une fille ?
Les yeux, le regard.

En couple ou célibataire ?
Célibataire.

Un petit mot pour les Paulette ?
Comme je viens de le dire, je suis un cœur à prendre…

Tu nous lâches ton twitter ?
@artbeat_net et perso (avec pas grand chose) : @regnro
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *