GAZETTE PAULETTE #5 : LES 100 ANS DU CARLTON


Plus que quelques projections avant que le verdict ne soit rendu !
 
Toujours pas de grosse claque du côté des films en compétition, comme ça avait pu le cas en 2011 avec "Drive", le précédent Nicolas Winding Refn, mais si un trio de tête semble se dégager avec "Le Passé", "Inside Lewin Davis" et "La vie d’Adèle".
 
Par contre, tout le monde s’accorde pour dire que les jeunes actrices Marine Vacth et Adèle Exarchopoulos crèvent l’écran. De vraies révélations !
 
STORY D’ANTAN : LE CARLTON A 100 ANS
 
L’hôtel Intercontinental Carlton de Cannes fête cette année ses 100 ans !
Le dernier endroit à la mode ? La plage, bien entendu ! Sous les parasols, dandys en costume et élégantes se croisent, discutent, observent et se montrent. Il faut dire que l’endroit est stratégique : à quelques encablures du Palais Croisette, Robert Mitchum en fait son terrain de pétanque pendant que des starlettes barbotent entre deux projections. À l’arrière-plan, les deux coupoles en pointe du mythique hôtel Carlton, inspirées par les seins de la Belle Otero, it-girl de la Belle Époque. « Carlton » c’est un nom scandinave, signifiant « La Ville de l’homme libre » au service du rêve d’un aristocrate britannique, Henri Ruhl.

Le cinq étoiles célèbre son centenaire cette année et la grande Histoire y a toujours côtoyé les petites histoires. Pas de DeLorean pour explorer un siècle d’événements mais une bande-dessinée, « Il était une fois le Carlton », et l’exposition d’une voiture ancienne chaque semaine à l’entrée de l’établissement. Mais depuis 1946, le Carlton est surtout synonyme de cinéma. Sa situation centrale et ses salons douillets en font un endroit d’exception pour accueillir les réunions du jury et les dîners d’après projections.

Les stars, cajolées, y posent leurs valises : Liz Taylor y a séjourné sous pas moins de sept noms différents ! Et avec un peu de chance, elles peuvent avoir une suite à leur nom. Bain au lait de chèvre, comme Faye Dunaway ou carré de gazon pour contenter Médor, les stars demandent, le Carlton exauce !

Pendant le Festival, le palace prend des airs de fête très « The Great Gatsby » : 5000 bouteilles de Champagne, 15 000 d’eau minérale, 800 kilos de langoustes et de homards, 1500 bouquets de fleurs… Vertigineux ! Les tournages s’invitent aussi à l’hôtel. Le plus mythique ? Probablement « La main au collet » d’Hitchcock. Cary Grant, Grace Kelly, un baiser à la porte de la suite 623, un bain de mer devant l’hôtel, et la légende est en marche ! 
 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW