GAZETTE PAULETTE #3 : 5 A 7 AVEC PIERRE NINEY

Photo : Lisa Lesourd

Le plus jeune pensionnaire de la Comédie-Française et étoile montante du cinéma français nous dit tout de son premier court-métrage en tant que réalisateur, "Pour le rôle".



Cannes, c’est quoi pour toi ?
Un espèce de bordel organisé, beau, flippant, drôle, excitant et assez électrique. 

Ta première fois à Cannes ?
J’avais été sélectionné pour venir présenter un court métrage au festival, dans le cadre des Talent Cannes de l’Adami. J’avais 17 ans et j’hallucinais sur tout ce que je voyais.
 

Parle-nous de ton court-métrage, « Pour le rôle » ?
Il s’agit justement d’une inversion de rôles. J’étais acteur en 2007 pour l’Adami, et cette année je présente un film comme réalisateur ! Dominique Besnehard m’a proposé de venir mettre en scène de jeunes comédiens et je n’ai pas hésité une seconde. Mon film raconte l’aventure de François, jeune acteur timide, qui se présente pour passer un casting. Au terme d’un entretien très étrange, il découvre qu’il est en réalité au cœur d’une mise en scène mystérieuse à laquelle il va être forcé de prendre part…
 
Ton pronostic pour la Palme d’or ?
J’aurais adoré que "Gatsby" soit en compétition, j’adore l’univers de ce réalisateur ! Pour être plus réaliste, je dirais le film des frères Coen.  
 
Qui n’as-tu pas du tout envie de croiser sur la Croisette cette année ?
Des gens prêt à manifester pour empêcher des citoyens d’avoir les mêmes droits qu’eux. 
 
La plus mauvaise raison de se rendre à Cannes ?
Pour tout ce qui est compète de ski, c’est pas top.

Ta tenue de montée des marches ?
Un smoking Yves Saint Laurent. 
 
Tu incarneras d’ailleurs Yves Saint Laurent dans le biopic de Jalil Lespert. Que peux-tu nous dire sur ce rôle ? 
Nous sommes en préparation du film en ce moment. Je travaille avec différents coachs et conseillers (mode, dessins…). C’est énorme et très très excitant. C’est un parcours tellement extraordinaire, fragile et beau. Nous commencerons à tourner début juillet à Paris et à Marrakech. 
 
Ta scène de cinéma culte ?
La rencontre de Dennis Hopper et Christopher Walken dans "True Romance". Leçon d’acteur pour moi !
 

 


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *