FLOWER VASE HAIR : DOIT-ON SE TRANSFORMER EN POT DE FLEURS POUR LE BIEN DE SON INSTAGRAM ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Be truly ground breaking this fall.. wear florals ???? #FlowerVaseHair

Une publication partagée par Taylor R (@taytay_xx) le 10 Sept. 2018 à 6 :41 PDT


Tendance décalée d’un côté, mode incompréhensible de l’autre, on fait le point sur le Flower Vase Hair. 

Instagram, il faut qu’on parle. On a beau t’aimer passionément, parfois, tu pars en vrille. On ne t’a rien dit quand tu as exploité la tendance licorne jusqu’à la corde, ni quand tu as participé à faire circuler celle des ongles à poils. On a même consacré un article à la plupart de tes lubies, qu’elles nous aient fait rire ou flipper – comme celle des barbes à boules pour Noël qui nous a fait redouter les fêtes pour la première fois de notre vie. Aujourd’hui, tu reviens l’air de rien avec un nouveau truc, certes à ne pas prendre au sérieux, mais qui nous rend dubitatives : le Flower Vase Hair. Les cheveux vase à fleurs. Dit comme ça, pas de quoi se révolter. Mais en voyant les clichés postés sur ton réseau, on se dit que tout part à vau-l’eau. 

Le principe du Flower Vase Hair, relayé par la Youtubeuse canadienne Taylor R, c’est de dresser sa chevelure en forme de couette de Teletubbies et de la décorer de fleurs, fraiches ou non. La tendance ressemble à la couverture du numéro de septembre de Vogue, qui avait érigé Beyoncé en princesse champêtre avec une coiffure impressionnante réalisée uniquement à partir de roses, de pâquerettes et de camélias. Si le mantra dit « You Have As Many Hours In Your Day As Beyoncé », il n’indique nulle part que c’est pour passer sa journée à se planter des tulipes dans le crâne.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Beyoncé (@beyonce) le 6 Août 2018 à 6 :03 PDT




 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chynna langford (@bun_direction) le 11 Sept. 2018 à 1 :44 PDT

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par vero (@daisyfresh) le 12 Sept. 2018 à 3 :13 PDT



Après, vient l’argument de l’attrait digital. C’est vrai qu’alimenter son feed d’une photo de soi en pot de fleurs peut attirer l’abonné, ou nous donner un côté un peu plus décalé q’un autre cliché de notre lapin angora. Mais, cher Instagram, as-tu pensé au côté pratique de cette nouvelle tendance ? C’est bien beau d’y céder (et j’avoue que la curiosité me gagne à force de voir les publications défiler, psychologie inversée quand tu nous tiens), mais qu’en est-il de nos activités quotidiennes, une fois la mise en beauté fleurie réalisée ? L’expression imagée va devenir réalité : on ne passera plus les portes. Impossible d’aller au resto, ni de faire un tour au Franprix pour acheter un avocat, on sonnerait forcément au portique si on ne se prend pas l’encadrement de l’entrée avant. 

Pour ressembler à ces jeunes femmes, les hommes aux cheveux longs se faisant de plus rares adeptes de cette tendance, il vaut donc mieux faire de la place dans son agenda aupréalable. Ou organiser ses rendez-vous en plein air. Le Flower Vase Hair est peut-être bon pour notre Instagram, mais clairement moins pour notre vie sociale. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par River (@the_river_styx) le 10 Sept. 2018 à 12 :28 PDT

> Article de Pauline Machado

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW