FESTIVAL DE CANNES : JOUR 3

Sebastien Thoen est venu discuter avec les Paulette au Chivas House

Le soleil brille toujours sur Cannes et il fait chaud, très chaud… Et pas seulement à cause du beau temps !

Dans l’Atelier Paulette, les talents se succèdent. Les comédiens Pio Marmai et Guillaume Gouix sont venus nous faire un petit coucou dans le cadre de leur promotion de leur film, Alyah, d’Elie Wajeman. À leur bras, la belle Adèle Haenel qui, également au casting du film, en a profité pour faire une petite séance photo sur le lit du Chivas House. 




L’après-midi, on a croisé l’équipe du film chilien No de Pablo Larrin, et produit par Gael Garcia Bernal. Les Paulette, on vous le confirme, Gael est guapissimo ! On est sous le charme… 
On a ensuite gravi une nouvelle fois les marches du Palais des festivals pour assister à la projo du troisième film de Xavier Dolan, Laurence Anyways.




Critique de Laurence Anyways, de Xavier Dolan :

Laurence (Melvil Poupaud) est prof de lettres et très amoureux de Fred. Tout va bien jusqu’au jour où il lui annonce qu’il souhaite devenir… une femme ! A partir de là, leur relation part en vrille, Fred le quitte mais Laurence va jusqu’au bout de sa démarche. Si Xavier Dolan impressionne par sa capacité à assumer tous les rôles (scénario, réalisation, costumes…), le spectateur, lui, reste coi  devant cette succession de séquences conçues comme des clips ultra-esthétiques mais qui échouent à l’emmener dans l’histoire. Dommage. Ce qu’on a préféré finalement, c’est la bande-originale, très pointue (The Cure, Duran Duran, Fever Ray). On remarque aussi les très belles performances de Nathalie Baye, formidable dans le rôle de la mère désemparée se battant au côté de son fiston et de Monia Chokri, dont le jeu était déjà remarquable dans les deux premiers films du réalisateur.

 
Notre Atelier étant situé juste à côté du plateau du Grand Journal (ouh les chanceuses), on a pu accéder aux loges de l’émission où l’on a croisé : la miss météo Solweig Rediger-Lizlow déguisée en Blanche-Neige, Vincent Glad, Mouloud Achour, Breakbot, les joyeux lurons d’Action Discrète (ici Sébastien Thoen avec son sac Paulette customisé par nos graphistes), Shia Labeouf avec Jessica Chastain pour Lawless. Tout ce beau petit monde a ensuite filé à la soirée Canal +, très attendue.
 



 Et le soir venu, direction la soirée du film Alyah où l’on a retrouvé toute l’équipe du film et dansé jusqu’à une heure tardive. Demain, projection de Lawless, on a hâte !

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *